Loire-Atlantique: Le Grand T se transforme pour accueillir l'association Musique et Danse

CULTURE La grande salle de théâtre va subir d'importants travaux. Avant, peut-être, de bénéficier d'une seconde salle

Frédéric Brenon

— 

Image de synthèse de la promenade en bois qui entourera les bâtiments du Grand T.
Image de synthèse de la promenade en bois qui entourera les bâtiments du Grand T. — FOZR - P.Paoli

Le Grand T va connaître une petite révolution. Implantée quartier Saint-Donatien à Nantes depuis 1982, la salle de spectacle de 850 places spécialisée dans la diffusion du théâtre va accueillir sur son site l’association  Musique et Danse, annonce le département de Loire-Atlantique. Le regroupement, prévu à l’horizon 2023, doit permettre « d’ouvrir le lieu à de nouveaux acteurs », de « favoriser les rencontres entre spectateurs et artistes » et de « stimuler la création ». L’équipe de Musique et Danse est composée de 17 salariés permanents et d’une trentaine de musiciens et danseurs intervenants en milieu scolaire.

Gros travaux à venir

Le projet s’accompagnera de gros travaux sur le bâtiment. Des nouveaux bureaux, un studio de danse, un centre d’information et de documentation ainsi qu’un studio son-vidéo vont ainsi s’ajouter aux équipements actuels. Le projet architectural, piloté par l'agence Caractère spécial, consiste à valoriser le jardin et à aménager une grande promenade couverte par une structure bois. « On a mis en scène les arbres. On veut que la limite entre intérieur et extérieur soit la plus abstraite possible », justifie l’architecte Matthieu Poitevin.

Le Grand T, salle de théâtre, à Nantes.
Le Grand T, salle de théâtre, à Nantes. - F.Brenon/20Minutes

Une seconde salle en option

Les travaux, qui doivent débuter en 2021, coûteront 15 millions d’euros, financés par le conseil départemental de Loire-Atlantique. Ils occasionneront une fermeture partielle de la salle, notamment pendant une période de 18 mois entre 2022 et 2023.

Le projet global s’accompagne de la construction optionnelle d’une seconde salle de spectacle de 350 places après 2023. Elle permettrait d’accueillir des spectacles plus petits et des répétitions. La décision sera prise avant la fin de l’année 2019, indique le conseil départemental. Coût de la salle supplémentaire : près de 8 millions d’euros.