Saint-Nazaire: Coup de filet des gendarmes, 14 kg d'héroïne saisis et 26 personnes arrêtées

STUPEFIANTS Suspectées de trafic de drogue et de blanchiment d'argent, onze personnes ont été mises en examen

F.B. avec AFP

— 

Un gendarme. (Illustration)
Un gendarme. (Illustration) — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

C’est un très gros coup de filet. Vingt-six personnes ont été interpellées et 14 kilos d’héroïne saisis dans la région de Saint-Nazaire dans le cadre d’un trafic de stupéfiants qualifié « d’ampleur ». Au total, 26 personnes dont huit femmes, âgées de 25 à 58 ans, originaires de Loire-Atlantique, ont été interpellées mardi, a indiqué la procureure de la République de Saint-Nazaire, Sylvie Canovas-Lagarde, précisant qu’il s’agit de « personnes ancrées dans ce type de trafic », plusieurs ayant déjà été condamnées pour trafic de stupéfiants.

Onze personnes ont été mises en examen des chefs de transport, détention, offre et cession de stupéfiants, dont cinq ont été placées sous mandat de dépôt. Sur les onze, certaines sont également mises en examen pour blanchiment d’argent et association de malfaiteurs.

Plus de 400.000 euros et des kilos de cannabis

Neuf autres personnes ont été déférées vendredi devant un juge d’instruction. Six ont été relâchées mais les investigations à leur encontre se poursuivent, a précisé la procureure.

Outre l’héroïne, d’une valeur de 420.000 euros, 22 kilos de cannabis ont été saisis par la brigade de recherches de la gendarmerie de Saint-Nazaire, ainsi que la somme de 111.000 euros en liquide et des armes dont la nature n’a pas été précisée. Le coup de filet a mobilisé 225 gendarmes qui sont intervenus dans 30 lieux différents de Loire-Atlantique, dont Nantes, ainsi qu’à Riantec dans le Morbihan.

L’information judiciaire se poursuit.