Loire-Atlantique: Le musée LU du château de Goulaine va fermer ses portes

PATRIMOINE Le groupe Mondelez, propriétaire de LU, va retirer sa collection exposée depuis vingt ans

Frédéric Brenon

— 

Un visiteur au musée LU, au château de Goulaine.
Un visiteur au musée LU, au château de Goulaine. — F.Brenon/20Minutes

Il était ouvert depuis pile vingt ans. Installé au sein des anciennes écuries du château de Goulaine, à Haute-Goulaine (Loire-Atlantique), le musée officiel de la marque de biscuits LU fermera ses portes à l’automne prochain, annoncent ce mercredi les responsables du château. Le groupe Mondelez international, propriétaire de la célèbre marque et de son patrimoine artistique, a en effet « décidé de retirer sa collection du château à la fin de la saison 2019 ». On ignore, pour l’heure, les raisons exactes de cette décision.

Accumulé par la famille Lefèvre-Utile

Situé à deux kilomètres de l’usine de biscuits LU, le musée de Haute-Goulaine abrite plus de 600 œuvres d’art (tableaux, affiches, mobilier, produits publicitaires…). Elles avaient été accumulées pendant des décennies par la famille Lefèvre-Utile, les fondateurs nantais de LU. C’est le groupe Danone, ancien propriétaire de la marque, qui avait décidé en 1999 de mettre en valeur cette collection de façon permanente.

Ouverts les week-ends, jours fériés et pendant les vacances scolaires jusqu’au 11 novembre, le château de Goulaine et le musée LU (ticket unique pour les deux visites) reçoivent en moyenne 17.000 visiteurs par an.