Nantes: Avant l'Arbre aux hérons, belvédères et Jardin extraordinaire prennent forme

URBANISME L'aménagement de la promenade, offrant une vue sur la carrière Miséry et la Loire, est en cours

Julie Urbach

— 

Du haut de la butte Sainte-Anne, on se rend compte que le Jardin extraordinaire  prend forme, à Nantes.
Du haut de la butte Sainte-Anne, on se rend compte que le Jardin extraordinaire prend forme, à Nantes. — F.Brenon/20Minutes
  • Jeudi, la structure d'un belvédère a été fixée en haut de la falaise.
  • Une étape dans l'aménagement de la carrière Miséry, site choisi pour accueillir l'Arbre aux hérons à l'horizon 2022.

Trois ans avant l’ouverture au public du très attendu Arbre aux Hérons, les aménagements vont bon train à la carrière Miséry à Nantes. Si les travaux d’installation de la pièce maîtresse n’ont pas encore commencé, le site qui l’accueillera (en 2022) est en train de changer de visage. Fin juin-début juillet, c’est d’abord la Promenade des sept belvédères qui ouvrira ses portes au public. Il faudra attendre encore quelques mois pour découvrir en contrebas  le «Jardin extraordinaire», dont l’inauguration est prévue courant septembre.

L’un des belvédères de cette promenade a été installé jeudi, à l’aide d’une grue géante pour soulever la structure de 24 mètres de long. Elle sera prochainement habillée de bois. Plusieurs autres points de vue sont en cours d’aménagement avant la pose de l’œuvre majeure, réalisée par l’artiste Tadashi Kawamata, en forme de grand nid et réalisé pour le Voyage à Nantes, qui démarre le 6 juillet.

La structure du belvédère a été montée
La structure du belvédère a été montée - © Ville de Nantes - J.F. Fayolle

Cascade et mur d’escalade dans le jardin extraordinaire

A une vingtaine de mètres plus bas, l’aménagement de la partie ouest de la carrière, où se situera le jardin, se poursuit. Cet été, plus de 200 espèces de végétaux seront plantées parmi lesquelles des fougères arborescentes, des bananiers et autres plantes tropicales exotiques, qui devraient se plaire grâce au micro-climat de la carrière et la protection au vent. Une grande cascade a déjà été annoncée tout comme un mur d’escalade. La ville promet « 30 voies d’escalade, réparties en quatre secteurs de difficultés variables allant de l’initiation aux niveaux plus techniques ».

Belvédère de l'Hermitage par Tadashi Kawata à Nantes.
Belvédère de l'Hermitage par Tadashi Kawata à Nantes. - Tadashi Kawamata / VAN

Exposé en maquette dans l’actuelle Galerie des Machines à Nantes, l’énorme Arbre aux hérons, 50 m de diamètre, sera quant à lui constitué de branches végétalisées reliées par des passerelles et belvédères. Des insectes mécaniques​ mobiles le peupleront. Pas moins de 400 personnes pourront y déambuler en même temps. A son sommet, deux hérons embarqueraient des visiteurs pour un vol circulaire.