Nantes: Malgré un recours, les travaux du nouveau musée Dobrée vont (enfin) démarrer

CULTURE Des opérations de désamiantage doivent commencer début mai dans ce musée, fermé depuis 2011

Julie Urbach

— 

Image de synthèse du nouveau musée Dobrée de Nantes
Image de synthèse du nouveau musée Dobrée de Nantes — Atelier Novembre © image : bildstudio.net
  • Le musée archéologique Dobrée, qui attend sa rénovation depuis 2011, va entrer en chantier.
  • Malgré le dépôt d’un recours contre son permis de construire, le conseil départemental confirme que la réouverture aura lieu fin 2021-début 2022.

« Une nouvelle étape ». Fermé depuis huit ans en raison d’une bataille juridique, le musée Dobrée à Nantes va enfin commencer sa transformation. Dès le 6 mai, les opérations de désamiantage vont démarrer dans les trois bâtiments de ce musée archéologique, annonce son propriétaire, le conseil départemental de Loire-Atlantique. Si une partie du jardin restera accessible jusqu’en septembre, l’intégralité du site sera ensuite fermée pour engager des fouilles, puis les grosses rénovations prévues. « La réouverture des portes au public interviendra fin 2021 ou début 2022, rappelle Catherine Touchefeu, adjointe à la culture. On est trop loin pour donner une date précise. »

Image de synthèse du nouveau musée Dobrée de Nantes
Image de synthèse du nouveau musée Dobrée de Nantes - Atelier Novembre © image : bildstudio.net

Il faut dire que le projet du nouveau Dobrée, présenté en 2017, fait l’objet d’un recours déposé par l’association Nantes Patrimoine il y a deux mois. Les critiques formulées tournent notamment autour d’une extension vitrée pour le manoir (qui permettra d’installer un ascenseur), mais aussi de la reconfiguration des espaces verts, le tout étant jugé « non respectueux du site ». « Entre-temps, à la demande des riverains, nous avons décidé de rendre ce jardin central accessible à tous », indique Julie Pellegrin, directrice du Grand Patrimoine. Cet espace vert, présenté comme « une salle du musée à ciel ouvert », abritera une collection botanique en référence à l’origine anglo-normande des Dobrée.

De lourds travaux

Le recours sur le permis de construire (qui ne devrait pas être examiné avant un an) n’étant pas suspensif, le conseil départemental annonce donc que les travaux à proprement parler pourraient démarrer fin 2019. Car en plus de l’extension, de lourdes opérations sont prévues afin que le manoir de la Touche soit en mesure de recevoir les expositions temporaires, et le palais la collection permanente. Le troisième bâtiment abritera quant à lui accueil et administration. Un grand parvis d’accueil sera construit côté sud, et un jardin de quartier au nord.

Image de synthèse du nouveau musée Dobrée de Nantes
Image de synthèse du nouveau musée Dobrée de Nantes - Atelier Novembre © image : bildstudio.net

« Le désamiantage ne nous dérange pas car il est nécessaire, juge de son côté Guillaume Turlan, porte-parole de l’association Nantes Patrimoine. Par contre, si le recours n’a pas été examiné au moment où ils envoient les pelleteuses, ce sera plus problématique… » Pour se faire son avis, une réunion publique est organisée mardi à 18h30, au salon Mauduit.