Un enquêteur de la gendarmerie spécialisé dans la cybercriminalité.
Un enquêteur de la gendarmerie spécialisé dans la cybercriminalité. — M. Libert / 20 Minutes

FAITS DIVERS

Loire-Atlantique : Trente kilomètres de câbles téléphoniques disparus, un réseau de voleurs démantelé

Huit personnes suspectées de vols de cuivre et blanchiment ont été mises en examen

Depuis janvier 2018, les gendarmes de la Loire-Atlantique ont constaté le vol de plus de 30 km de câbles téléphoniques souterrains appartenant à la société Orange. Pas moins de 64 vols représentant un total 38 tonnes de cuivre sont ainsi recensés pour un préjudice estimé à environ 500.000 euros. Face à l’ampleur du phénomène (le vol d’un câble peut priver de téléphone et d’Internet jusqu’à 400 personnes), la gendarmerie a décidé de passer à l’offensive en mobilisant de « nombreux moyens avec l’appui de plusieurs unités ».

Les efforts ont porté leurs fruits puisqu’un groupe de suspects, âgés entre 22 et 74 ans, déjà connus de la justice, a été identifié, rapporte la gendarmerie de Loire-Atlantique. Cette équipe de malfaiteurs était « particulièrement active et répétait ses vols dans les mêmes communes, notamment Mauves-sur-Loire ».

Cuivre, argent, cannabis, armes…

Mardi, lors d’une vaste opération, 15 individus (dont six femmes) ont été interpellés. Vingt tonnes de cuivre et 17 lingots d’argent (soit 33 kg) ont été saisis ainsi que 400 g de cannabis, 14 armes d’épaule dont deux fusils à pompe, un fusil de guerre, un fusil et de nombreuses munitions provenant d’un cambriolage.

Huit personnes ont été mises en examen pour vols en bande organisée, recel, blanchiment et travail dissimulé. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire. « En cas de présence suspecte sur un chantier de dépose de câble, en particulier le soir ou la nuit, n’hésitez pas à nous contacter (composez le 17 ou 112) », prévient la gendarmerie nationale.