Nantes: Les nouveaux abribus sont enfin installés, les nouveaux services pas encore au point

TRANSPORTS Le chantier de renouvellement des abribus s'est achevé avec près d'un an de retard

Frédéric Brenon

— 

Un nouvel abribus JCDecaux place Ricordeau à Nantes.
Un nouvel abribus JCDecaux place Ricordeau à Nantes. — J.Urbach/20Minutes

Les usagers ont cru perdre patience. Pourtant, ça y est, la quasi-totalité des nouveaux abribus ont bel et bien été installés, annoncent Nantes métropole et l’opérateur JCDecaux. Quelque 900 aubettes étaient à changer dans sept communes de l’agglomération nantaise (Nantes, Rezé, Saint-Sébastien, Saint-Herblain, Orvault, Sautron, La Chapelle-sur-Erdre). Le chantier, qui devait initialement être bouclé au printemps 2018, s’est finalement achevé avec près d'un an de retard.

« C’était une opération exceptionnelle, qui n’arrive qu’une fois tous les 20 ans. Elle nécessitait une grande coordination entre tous les acteurs », justifie Amaury Cardon, directeur régional de JCDecaux, sans rentrer dans les détails. Une poignée d’abribus reste encore à positionner. « Leur installation est retardée par des travaux sur l’espace public », explique JCDecaux.

USB, écrans tactiles, wifi… Où ça en est ?

Mais qu’en est-il des nouveaux services numériques promis aux usagers lors du renouvellement du marché en 2017 (JCDecaux a pris la succession de Clear Channel et d'Abri services) ? Pour commencer, 130 abribus devaient comporter des prises USB permettant de recharger son téléphone. JCDecaux n’en évoque plus aujourd’hui que 30. Et sur ces 30, 20 ont déjà été installés. « On les trouve quartier Baco, près de l’Hôtel-Dieu, près de la gare. Là où il y a des fréquentations importantes. On va étudier les usages avant de déployer la dizaine restante », explique Amaury Cardon. Pour l'heure, les prises USB sont d'autant plus difficiles à trouver qu'aucun autocollant ne signale leur présence.

Certains abribus nantais sont équipés de ports USB pour recharger son appareil.
Certains abribus nantais sont équipés de ports USB pour recharger son appareil. - J.Urbach/20Minutes

Soixante-dix abribus devaient également être équipés d’écrans numériques de 2 m2. A ce jour, 34 ont été installés. « Ils diffusent alternativement de la publicité et de l’information institutionnelle. Et sont éteints la nuit entre 1h et 6h », précise JC Decaux. Une dizaine de totems avec écrans tactiles sont aussi en place. Mais ils ne diffusent rien. « Le contenu est en cours de définition par Nantes métropole. Ce sera uniquement de l’info-services », indique Amaury Cardon.

Enfin, tous les abribus devaient être en capacité de proposer une connection wifi. « Les abribus sont pré-équipés. Maintenant, c’est à la métropole de positionner les émetteurs wifi quand elle le souhaitera », répond JCDecaux. A noter qu’une soixantaine d’abribus fonctionnent avec des panneaux solaires.

C’est JCDecaux qui est chargé de l’affichage publicitaire, de l’entretien et du nettoyage du matériel. Pour rappel, la société est aussi celle qui exploite les vélos en location Bicloo.