Nantes: La patronne du bar jugée aux assises pour le meurtre d'un client

JUSTICE Un homme de 39 ans avait été tué d'un coup de couteau, le 7 novembre 2013, près de la gare nord

F.B.

— 

Le bar Chez Mamazette est située allée du Commandant-Charcot à Nantes.
Le bar Chez Mamazette est située allée du Commandant-Charcot à Nantes. — J.Urbach/20Minutes

EDIT du 29/03/2019 >> Nardine Jean-Baptise a été condamnée à cinq ans de détention pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner

Le procès de Nardine Jean-Baptiste, ex-gérante du bar Chez Mamazette, s'ouvre ce mardi devant la cour d'assises de Loire-Atlantique. Les faits se sont produits le 7 novembre 2013, peu après 22h. Dans cet établissement situé allée du commandant Charcot, près de la gare nord de Nantes, plusieurs clients passaient une soirée résolument festive. Mais l’ambiance dégénéra lorsqu’un homme au comportement agressif fit irruption, selon des témoins. La patronne, celle-là même que les habitués surnomment « Mamazette », décida de repousser ce client qu’elle avait déjà vu.

Elle l’aurait ensuite menacé avec un couteau à grande lame. Avant de lui porter un coup au niveau de l’abdomen, juste devant l’entrée du bar, dans des circonstances qui restent à éclaircir. La victime, un père de famille algérien âgé de 39 ans, succomba d’une hémorragie en arrivant aux urgences du CHU.

Intention de donner la mort ?

Interpellée sur place par la police, Nardine Jean-Baptiste se trouvait en état d’ivresse (2 g d’alcool par litre de sang) au moment des faits. Agée aujourd’hui de 54 ans, elle a changé d'activité après avoir effectué un an de détention provisoire.

L’enjeu du procès sera de déterminer s’il y avait intention ou non de donner la mort. L’accusée risque jusqu’à 30 ans de réclusion criminelle.