Loire-Atlantique: Des agriculteurs menacent de déverser du lisier pour stopper la rave-party

FAITS DIVERS Dans la nuit de samedi à dimanche, 1.000 à 1.500 personnes participaient à cette fête non déclarée à Grand-Auverné au sud de Châteaubriant

David Phelippeau

— 

Du lisier déversé dans un champ. (illustration)
Du lisier déversé dans un champ. (illustration) — GILE Michel/SIPA

Ils ont sorti l'« artillerie lourde » pour les faire partir. Dans la nuit de samedi à dimanche, une rave party non déclarée bat son plein sur un champ privé du Grand-Auverné, au sud de Châteaubriant.

Vers minuit, le propriétaire du champ, réveillé par le bruit, s’adresse aux fêtards et leur demande de quitter les lieux, rapporte Ouest-France. Quelques insultes fusent. Les raveurs ne bougent pas.

Ils ont menacé de déverser du lisier

Peu de temps après, le propriétaire du champ revient, accompagné d’une quinzaine d’agriculteurs. Tout ce petit monde brandit une menace : déverser des tonnes de lisier.

Vers 2 h 30, les raveurs stoppent la musique. Les gendarmes, arrivés sur place, calment les débats et encouragent les fêtards à dormir sur place au lieu de prendre le volant tout de suite.