Nantes: Des braconniers de civelles pris en flagrant délit près de la gare

FAITS DIVERS Deux pêcheurs clandestins ont été arrêtés avec 6 kg de pêche

F.B.

— 

Des civelles pêchées à Saint-Nazaire (illustration).
Des civelles pêchées à Saint-Nazaire (illustration). — JS Evrard/Sipa

Ils braconnaient en pleine ville. Deux hommes ont été interpellés mercredi, vers 4h du matin, alors qu’ils étaient en train pêcher illégalement des civelles au niveau de l’écluse Saint-Félix, à deux pas de la gare sud, à Nantes, rapporte la police.

Pas moins de 6 kg d’alevins d’anguilles ont alors été saisis par l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques, qui pilotait l’opération anti-braconnage.

Pêche amateur interdite

Les deux pêcheurs clandestins sont âgés de 39 et 36 ans. Entendus par la police, puis relâchés, ils seront prochainement convoqués par la justice.

Appelées aussi « or blanc », les civelles sont vendues en France à 200 ou 300 euros le kilo. Un prix qui serait multiplié par dix en Asie, où l’on consomme ces poissons une fois adultes. Afin de préserver la ressource, la pêche amateur est interdite. Les pêcheurs professionnels sont, eux, limités par des quotas annuels.