Nantes: Le transfert des voies ferrées de l'île de Nantes vers le Grand-Blottereau va débuter

TRAIN Le chantier, qui débute en avril, va durer près de trois ans

F.B.

— 

Les voies ferrées occupent la pointe ouest de l'île de Nantes.
Les voies ferrées occupent la pointe ouest de l'île de Nantes. — F.Henry/SNCF Réseau

On en entend parler depuis dix ans. Mais, cette fois, ça y est : le déménagement des activités ferroviaires opérées à l’ouest de l’île de Nantes va et bel et bien débuter, annonce SNCF Réseau. L’idée est de démonter les rails et bâtiments du site de Nantes-Etat, lequel s’étale grosso modo entre le Hangar à bananes et le boulevard Gustave-Roch. La SNCF y fait circuler des trains de maintenance ou de stockage. A terme, l’emprise libérée permettra de créer un parc urbain, des centaines de logements et une nouvelle voie de circulation.

Trois ans de travaux

Les activités ferroviaires seront progressivement regroupées sur le site de Nantes-Blottereau, près du quartier Vieux-Doulon. L’endroit est « plus favorable à ce type d’activité industrielle », constate SNCF Réseau. Il faudra tout de même réaménager le site et créer un nouveau bâtiment technique. Les travaux vont démarrer en avril et dureront près de trois ans. Les activités ferroviaires de Nantes-Etat cesseront fin 2022.

Ce déménagement va coûter près de 110 millions d’euros, financés principalement par Nantes Métropole.

Pour préciser le projet et le déroulement du chantier, une réunion publique d’information est organisée mardi 19 mars, à 19h, à la maison de quartier de Doulon.