Nantes: Enseignants et parents remontés contre la réforme Blanquer

MANIFESTATION Plus de 500 personnes ont manifesté samedi contre le projet de réforme de l'école

F.B.

— 

Manifestation d'enseignants et familles devant le miroir d'eau à Nantes, le 16 mars 2019.
Manifestation d'enseignants et familles devant le miroir d'eau à Nantes, le 16 mars 2019. — F.Brenon/20Minutes

Ils étaient plus de 500 à se rassembler autour du miroir d’eau. Dans une ambiance festive, des enseignants, soutenus par plusieurs parents, élèves et élus, ont manifesté samedi midi leur opposition à la réforme de l'école voulue par le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer. Ce projet, déjà validé par l’Assemblée nationale mi-février, propose notamment de rendre l’école obligatoire dès 3 ans, de renforcer les missions des surveillants, ou de faire appel ponctuellement en classe à des étudiants préparant le concours.

Journée de grève mardi

Mais le point qui suscite peut-être « le plus d’inquiétude » c’est le regroupement de certaines écoles et du collège de secteur au sein d’un établissement public des savoirs fondamentaux (EPSF). « Le pilotage des écoles concernées se ferait alors directement depuis le collège, à la place du directeur d’école. Ce serait une catastrophe. Suivre des enfants de moins de 10 ans ne s’improvise pas », s’alarme un professeur de CM1.

Manifestation d'enseignants devant le miroir d'eau à Nantes, le 16 mars 2019.
Manifestation d'enseignants devant le miroir d'eau à Nantes, le 16 mars 2019. - F.Brenon/20Minutes

Les enseignants de l’agglomération nantaise, qui se sont déjà mobilisés lundi dernier puis jeudi à l’occasion d'une nuit d’occupation et de débats dans plusieurs établissements, ont affiché leur intention de participer en nombre, mardi, à une journée de grève nationale.