Nantes: Agressée au cutter pendant un concert, la chanteuse Delphine Coutant pourra reprendre la musique

FAITS DIVERS L’artiste donnait un concert au restaurant social Pierre-Landais, à Nantes, lorsqu’un homme l’a attaquée

F.B.

— 

L'artiste Delphine Coutant est aujourd'hui âgée de 42 ans.
L'artiste Delphine Coutant est aujourd'hui âgée de 42 ans. — F. Elsner/20 minutes

Les faits remontent à vendredi. Mais Delphine Coutant vient tout juste de communiquer sur Facebook afin de rassurer ses fans. « Je m’en sors bien, le chirurgien m’a assuré que je pourrai reprendre la musique. Je reviens dans un mois », indique la chanteuse. Ce 15 février, en tout début d’après-midi, l'artiste originaire de Saint-Nazaire se produisait dans un cadre inhabituel puisqu’il s’agissait du restaurant social Pierre-Landais. Ce dernier, situé sur l’île de Nantes, accueille des personnes en grande précarité.

Delphine Coutant s’apprêtait à chanter lorsqu’un homme a bondi sur elle et lui a asséné plusieurs coups de cutter en direction du thorax. L’artiste, qui s’est protégée avec le bras, souffre de profondes entailles à la main droite, lesquelles ont nécessité une opération à la Clinique de la main.

Interpellé puis hospitalisé

L’agresseur, un homme de 37 ans, a été rapidement maîtrisé par les personnes présentes, puis interpellé par la police. Il souffrirait de troubles psychiatriques et a été hospitalisé à l’issue de sa garde à vue. «C'est un monsieur que les agents ne connaissaient pas, avec qui il était difficile d'avoir une accroche, indique-t-on à la mairie. Il s'est présenté à l'accueil de jour, avant que l'animation culturelle ne démarre. Puis il a commencé à embêter les musiciens...» Avant de revenir vers la scène, muni d'une lame.

« Je ressens une gratitude infinie envers les usagers et l’équipe du restaurant social Pierre-Landais qui m’ont sauvé la vie et permis de recevoir aussitôt le meilleur de l’humanité », commente la chanteuse de 42 ans.

Le restaurant social n’a pas rouvert

Particulièrement « choqués et traumatisés » par cette « agression exceptionnelle », le personnel du restaurant social Pierre-Landais a reçu le soutien d’une cellule psychologique. Le site est fermé, temporairement, depuis les événements. Les usagers sont réorientés notamment au restaurant associatif Interlude, boulevard des Belges. «Nous travaillons à ce que le site puisse rouvrir en début de semaine prochaine, indique Abbassia Hakem, adjointe aux solidarités à la maire de Nantes. On ne sait pas encore sous quelle forme mais nous cherchons des solutions intermédiaires pour ne pas laisser des personnes dans la nature.»

La cour du restaurant social Pierre-Landais, sur l'île de Nantes.
La cour du restaurant social Pierre-Landais, sur l'île de Nantes. - F.Brenon/20Minutes

« Je me passe la scène en boucle dans la tête depuis l'agression, raconte une bénéficiaire de Pierre-Landais. J'aimerais profiter d'une aide pyschologique moi aussi. Je connais d'autres gens de la rue, costauds pourtant, qui sont marqués également. » La mairie indique qu'un accompagnement est possible pour les témoins de la scène. Les agents du CCAS et les services psy du CHU de Nantes ont notamment été mobilisés en ce sens.