«Gilets jaunes à Nantes »: Plus d'un millier de manifestants et de nouveaux dégâts samedi

MANIFESTATION Au moins quatre policiers et trois manifestants auraient été blessés samedi après-midi

F.B.

— 

Lors de la manifestation des «gilets jaunes» samedi 16 février à Nantes.
Lors de la manifestation des «gilets jaunes» samedi 16 février à Nantes. — S.Salom-Gomis/Sipa

Elles ne lâchent rien. Près de 1.500 personnes ont manifesté samedi après-midi dans les rues de Nantes dans le cadre du quatorzième samedi de mobilisation des «gilets jaunes». Le défilé, résolument festif, a été terni par des violences plus prononcées que la semaine passée. Jets de projectiles sur les forces de l'ordre, feux de poubelles et dégradations de mobilier urbain ont été constatés en seconde partie d'après-midi.

Quatorze interpellations

Quelques vitrines ont également été dégradées, comme celle de la boutique SFR, cours des 50-Otages. Le MCDonald's du Carré Feydeau, pourtant fermé et barricadé, a fait l'objet d'une tentative d'intrusion.

Dégradation du McDonald's du quartier Feydeau à Nantes, le 16 février 2019.
Dégradation du McDonald's du quartier Feydeau à Nantes, le 16 février 2019. - S.Salom-Gomis/Sipa

La préfecture de Loire-Atlantique a fait état d'un total de 14 interpellations. Quatre policiers et au moins trois manifestants ont été légèrement blessés, selon la même source.