«Gilets jaunes» à Nantes: Deux policiers blessés et de nouvelles dégradations samedi

MANIFESTATION Deux policiers ont été atteints par des projectiles, dont un pavé, selon la préfecture

20 Minutes avec AFP

— 

Des CRS face aux manifestants «gilets jaunes», samedi 2 février 2019 à Nantes.
Des CRS face aux manifestants «gilets jaunes», samedi 2 février 2019 à Nantes. — L.Venance/AFP

Deux policiers ont été blessés samedi à Nantes par des jets de projectiles lors de la douzième manifestation des «gilets jaunes»​, qui a été émaillée d’incidents et de dégradations, a-t-on appris de sources concordantes. Un policier de la brigade anti-criminalité (Bac) a été évacué par les pompiers, a constaté un photographe. Selon la préfecture de Loire-Atlantique, les deux policiers ont été blessés par des « jets de projectiles », dont un pavé. Un manifestant a été interpellé.

Entre 1.500 et 2.000 personnes ont défilé dans le centre de Nantes dans une atmosphère tendue. Aux jets de projectiles, les forces de l’ordre ont répliqué par des grenades de gaz lacrymogène. Un photographe indépendant a lui aussi été blessé à la lèvre

Banques et commerces dégradés

Selon la préfecture, qui n’a pas fourni de chiffre de participation, la mobilisation était en « baisse significative » samedi par rapport à la semaine dernière, mais « des individus extrêmement violents » ont commis de nombreuses dégradations.

La grille d’un hôtel particulier abritant la BNP a été forcée et des poubelles incendiées dans la cour. Les autorités ont également état de leur côté de « nombreux commerces et établissements bancaires dégradés », ainsi qu’un établissement MacDonald’s.