Nantes: L'association s'est fait voler son camion, elle lance une cagnotte pour le remplacer

FAITS DIVERS Récup'Halvêque, association d'entraide entre habitants, s'est fait dérober son véhicule mi-janvier...

F.B.

— 

La cagnotte solidaire a pour but de financer un camion de remplacement.
La cagnotte solidaire a pour but de financer un camion de remplacement. — Capture d'écran www.lepotcommun.fr

Elle œuvre pour l’entraide entre habitants au sein des quartiers populaires nantais. Elle permet notamment aux personnes à faibles revenus ou isolées d’acquérir meubles, vaisselle et vêtements d’occasion à prix réduits. Créée il y a cinq ans, l'association Récup'Halvêque distribue également des denrées alimentaires récupérées auprès des supermarchés, organise des ateliers pédagogiques, loue son camion pour faciliter un déménagement…

Mais le 16 janvier dernier, c’est le coup dur. Les clefs du véhicule utilitaire de marque Citroën ont été dérobées. Le camion associatif a disparu. Il sera retrouvé le lendemain, incendié et hors d’usage.

Objectif 10.000 euros

Constatant qu’elle « ne peut poursuivre ses activités de récupération et de redistribution sans son camion », l’association, portée uniquement par des bénévoles, a donc lancé une cagnotte en ligne pour « financer l’achat nécessaire d’un nouveau véhicule utilitaire ». Objectif : collecter 10.000 euros.

A ce jour, 4.900 euros ont déjà été réunis. Quelque 150 personnes ont participé, soit un don moyen de 33 euros. « C’est un bon début, juge Noël Girouard, président de Récup’Halvêque. Ça veut dire que la solidarité a du sens. Ça veut dire aussi qu’on est apprécié et utile. »