Nantes: Des coups de feu à la maison de quartier des Dervallières, pas de blessé

FAITS DIVERS Un homme a ouvert le feu dans la nuit de samedi à dimanche. Il a pris la fuite...

F.B.

— 

La maison de quartier des Dervallières, à Nantes.
La maison de quartier des Dervallières, à Nantes. — Google street view

Stupeur dans la nuit de samedi à dimanche aux Dervallières. Une veillée funèbre se déroulait à la maison de quartier. Vers 1h du matin, une altercation a éclaté à l’extérieur des locaux entre des participants à la soirée et deux hommes circulant à vive allure à bord d’une berline de marque Audi. Les deux individus ont menacé de revenir se venger.

Et effectivement, une trentaine de minutes, plus tard, ils sont revenus. Armé d’une carabine, le conducteur a tiré plusieurs coups de feu, la majorité en l’air, quelques-uns en direction de la façade de la maison de quartier, rapportent Presse Océan et Ouest-France.

Le principal suspect est en fuite

Alertée, la police est arrivée rapidement sur les lieux mais l’auteur des tirs avait pris la fuite en voiture. Il n’a pu être rattrapé mais a été identifié. Déjà bien connu de la justice, il est désormais activement recherché.

Son complice a, lui, été maîtrisé par des habitants, puis remis à la police. Agé de 31 ans, il était en état d’ivresse au moment des faits. Il a dû être hospitalisé avant son placement en garde à vue.