Nantes: La vente du terrain pour le nouveau stade du FCN est repoussée

URBANISME Le prix de la parcelle appartenant à Nantes métropole n'a toujours pas été estimé...

F.B.

— 

Le FCN souhaite bâtir son futur stade sur l'actuel parking du stade de la Beaujoire.
Le FCN souhaite bâtir son futur stade sur l'actuel parking du stade de la Beaujoire. — F.Brenon/20Minutes

Les opposants au projet reprennent espoir. La vente du terrain prévu pour accueillir le futur stade du FCN ne sera pas soumise au vote des élus de Nantes métropole le 8 février prochain, comme prévu initialement, a annoncé Nantes métropole à Ouest-France et 20 Minutes. Le prix de la parcelle de 9 ha n’a, en effet, toujours pas été estimé par les Domaines, un service de l’Etat chargé d’évaluer le prix du foncier. Le vote de la vente est désormais renvoyé au prochain conseil métropolitain, c’est-à-dire au 5 avril.

Propriété de la métropole, le terrain convoité par le FCN se situe à l’emplacement du parking de l’actuel stade de la Beaujoire. Le club souhaite y bâtir une enceinte de 40.000 places. Le 7 décembre dernier, les élus de Nantes métropole avaient approuvé d’une courte majorité (53 voix pour, 41 contre, 1 abstention), le principe de la vente.

Deux stades l’un à côté de l’autre ?

On s’oriente vers la coexistence de deux grands stades l’un à côté de l’autre à l’horizon 2023, date de livraison prévisionnelle du nouveau stade. Nantes métropole a en effet souhaité conserver l’actuel stade de la Beaujoire (35.000 places) pour un usage autre que le football professionnel. Une concertation avec les acteurs sportifs nantais sera lancée pour définir les besoins.

La construction d’un nouveau stade pour le FC Nantes, associée au maintien du stade la Beaujoire, est contestée par au moins quatre associations de supporters, ainsi que trois associations de riverains. Elles défendent l’idée d’un seul et unique stade, possible par la rénovation de la Beaujoire, en augmentant sensiblement le loyer octroyé au FCN.