Nantes: Les travaux du périphérique nord vont reprendre en août et s'achèveront mi-2020

TRANSPORTS Le chantier est bloqué depuis l’été en raison d’un conflit entre Vinci et l’Etat. Les deux protagonistes ont décidé de se séparer

F.B.

— 

Nantes, le 29 avril 2016, le périphérique au niveau de la porte d'Orvault
Nantes, le 29 avril 2016, le périphérique au niveau de la porte d'Orvault — Frédéric Brenon
  • Les travaux consistent à créer une troisième voie entre les portes d'Orvault et de Rennes.
  • Lancés au printemps 2017, ils étaient arrêtés depuis juillet en raison d'un différend entre l'Etat et Vinci.

Ils sont arrêtés depuis juillet dernier. Les travaux d’élargissement du périphérique nord de Nantes, entre les portes d'Orvault et de Rennes, vont bel et bien reprendre. Mais il faudra probablement attendre la rentrée de septembre, indique ce mardi la préfecture.

Lancé au printemps 2017, le chantier était bloqué en raison d’un conflit entre Vinci, opérateur des travaux, et l’Etat, gestionnaire du périphérique. Le différend portait sur le système d’assainissement. Les deux protagonistes viennent finalement de décider de se séparer à l’amiable, confirme la préfecture.

La bande d'arrêt d'urgence rétablie

Un appel d’offres sera lancé « dans les prochains jours » pour choisir un nouvelle entreprise. Le chantier devrait ensuite reprendre fin août-début septembre. Il devrait durer 10 mois pour s'achever mi-2020.  Soit une année de retard sur le calendrier initial. 

En attendant, des travaux de remise en état de la bande d'arrêt d'urgence démarrent dès ce mardi sur le périphérique extérieur. Ils permettront aux véhicules en panne, aux véhicules de service et de secours de s'arrêter sans gêner la circulation. Des améliorations visant à fluidifier le trafic pourraient toutefois être menées dès les prochaines semaines sur le périphérique extérieur.

Une troisième voie de circulation

L’objectif des travaux est de créer une troisième voie de circulation entre les portes d’Orvault et de Rennes. Cette nouvelle voie, dite « d’entrecroisement », permettra de mieux répartir le trafic et de faciliter la sortie des automobilistes. Elle doit être tracée dans les deux sens (intérieur et extérieur).

Le périphérique nord constitue la section la plus chargée du périphérique nantais : plus de 100.000 véhicules par jour sont comptabilisés en semaine et les bouchons sont réguliers aux heures de pointe.