Nantes: L'aéroport franchit pour la première fois la barre des 6 millions de passagers

ECONOMIE Un an après l'abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes, l’aéroport nantais poursuit sa forte croissance…

F.B. avec AFP

— 

L'une des entrées de l'aéroport Nantes-Atlantique.
L'une des entrées de l'aéroport Nantes-Atlantique. — L.Venance/AFP

La croissance du trafic de l'aéroport Nantes-Atlantique est toujours aussi soutenue. Pour la première fois, la plateforme a ainsi franchi la barre des 6 millions de passagers en 2018, année marquée par l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, a indiqué vendredi son concessionnaire, Vinci Airports.

Avec 6,2 passagers accueillis en 2018, la fréquentation de l’aéroport nantais a augmenté de 12,9 % par rapport à 2017, année où le trafic avoisinait 5,5 millions de passagers. Dans ses prévisions, la Direction générale de l'aviation civile ne prévoyait pourtant pas d'atteindre de tels chiffres avant 2025.

Le low-cost tire encore la croissance

Cette croissance a été « portée par l’ouverture de 14 nouvelles lignes » en 2018 vers des destinations comme Tel-Aviv ou Séville, a expliqué Vinci dans son bilan. En proportion, les vols vers l’Europe ont représenté 49 % du trafic global, les vols nationaux 43 % tandis que le trafic à l’international a représenté 8 % du trafic global.

Pour 2019, l’ouverture d’au moins 20 nouvelles lignes a été annoncée. La plupart seront exploitées par des compagnies à bas coûts.

En 2019, une concertation sur le réaménagement

L’année 2019 sera également marquée par une concertation menée par la Commission nationale du débat public (CNDP) sur le projet d’agrandissement et de réaménagement de l’aéroport suite à l’abandon le 17 janvier 2018 du transfert vers Notre-Dame-des-Landes. Cette concertation, qui doit durer deux mois, pourrait démarrer fin mars.