Nantes: Léa Petitgas disparue depuis un an, l'enquête piétine

FAITS DIVERS La jeune femme ne s’est pas présentée à son travail le 14 décembre 2017. Et n’a donné aucune nouvelle depuis…

F.B.

— 

Léa Petitgas a disparu le 13 décembre 2017 à Nantes
Léa Petitgas a disparu le 13 décembre 2017 à Nantes — Police nationale

Dans la nuit du 13 au 14 décembre 2017, Léa Petitgas était vue pour la dernière fois. Cette Nantaise de 20 ans fait depuis un an l’objet d’une « disparition inquiétante ». L’enquête de police est toujours ouverte, mais semble dans l’impasse. Les appels à témoins lancés à deux reprises n’ont pas donné de résultat significatif. Les nombreuses affiches collées par ses proches non plus.

Léa Petitgas vivait seule dans un appartement du quartier Canclaux, qu’elle louait depuis la rentrée de septembre. Le soir du 13 décembre 2017, elle faisait du dessin chez elle avec un ami, lequel quittera les lieux vers 23h30. Le lendemain matin, elle ne s’est pas présentée à son travail.

Le téléphone borne vers 8h30, puis plus rien

Le téléphone portable de Léa Petitgas a borné pour la dernière fois vers 8h30 du matin quartier Canclaux. Il a ensuite cessé d’émettre. A son domicile, les enquêteurs ont trouvé toutes ses affaires intactes, de même que ses deux chats, laissés sans nourriture. Aucun mouvement bancaire n’a été constaté depuis sa disparition.

Le père de Léa, qui vit à Sainte-Pazanne (Loire-Atlantique), ne croit pas à une disparition volontaire, ni à un suicide. Il penche plutôt pour une mauvaise rencontre. Une piste qui est étudiée au même titre que les autres par la police judiciaire.

Léa est de petite taille (1,47 m), de corpulence fine. Elle portait de longs cheveux bruns au moment de sa disparition. Elle possède aussi un signe distinctif : une cicatrice sur l’avant-bras droit. Pour toute information, contacter le commissariat de police au 02.53.46.73.95.