Nantes: Le nouvel e-busway se dévoile (mais ne roulera qu'en février)

TRANSPORTS Le véhicule électrique de grande capacité remplacera les busways sur la ligne 4...

Frédéric Brenon

— 

Le nouvel e-busway de Nantes sera 100% électrique.
Le nouvel e-busway de Nantes sera 100% électrique. — F.Brenon/20Minutes

Bye bye le busway, bienvenue à l’e-busway. Nantes métropole et la Semitan​ ont dévoilé ce mercredi matin le nouveau modèle de véhicule qui desservira la ligne 4 en 2019. Long de 24 m, ce bus conçu par le constructeur suisse Hess pourra transporter jusqu’à 150 personnes, soit 40 de plus que les busways actuels mesurant 18 m. Une augmentation de capacité très attendue sur cette ligne régulièrement bondée.

L'intérieur du nouvel e-busway.
L'intérieur du nouvel e-busway. - F.Brenon/20Minutes

A l’intérieur, les voyageurs découvriront de larges parois vitrées, un plafond lumineux, un sol imitation parquet, des sièges en tissu « vert nantais », des repose-fesses et appui-dos supplémentaires, six écrans d’information (arrêts, correspondances) et des prises USB intégrées dans chaque siège.

Chaque siège de l'e-busway est équipé d'une prise USB.
Chaque siège de l'e-busway est équipé d'une prise USB. - F.Brenon/20Minutes

A l’extérieur, l’habillage de l’e-busway se parera à partir de 2019 de couleurs blanches, vertes et noires similaires aux bus articulés et aux tramways. La tonalité grise, noire et jaune de l’actuel busway ne sera donc pas reconduite.

Le nouvel e-busway de Nantes sera 100% électrique.
Le nouvel e-busway de Nantes sera 100% électrique. - F.Brenon/20Minutes

Il se rechargera aux stations

Mais la principale innovation se trouve dans le moteur et sur le toit. Car l’e-busway fonctionnera entièrement à l’électricité. La capacité de ses batteries étant limitées, il se rechargera en circulation à l’aide d’un bras télescopique se trouvant au sommet de la caisse centrale. La recharge s’effectuera à chaque passage aux terminus ainsi qu’aux stations Gréneraie et Beaulieu.

« Tout est automatique. Le conducteur n’aura rien à faire. Le temps en station ne sera pas plus long que d’habitude », assure la Semitan. L’électricité a pour avantage d’être moins polluante que le diesel, moins chère au fonctionnement et, également, nettement moins bruyante.

Lancement commercial en septembre

Le premier e-busway sera en test (avec voyageurs) sur la ligne 4 de février à mai 2019. Entre mai et septembre, d’autres e-busways seront testés à leur tour. La mise en service commerciale de la flotte est prévue fin septembre.

Afin de garer et entretenir, les e-busways, un nouveau dépôt sera en construit à partir de janvier à Vertou. D’importants travaux seront également nécessaires aux terminus Porte de Vertou et Foch-Cathédrale. les stations Duchesse-Anne, beaulieu, Gréneraie et Chapeau-Verni seront aussi retraitées.

Mise en service en 2006, la ligne 4 transporte aujourd’hui plus de 9,5 millions de voyageurs par an. La fréquentation est tellement importante que le confort des voyageurs s'est fortement dégradé. « Le busway a été victime de son succès », résume Johanna Rolland, présidente de Nantes métropole.