Nantes: A partir de mercredi, il ne sera plus possible d'abuser des parkings-relais

STATIONNEMENT Les 18 principaux P+R vont devenir payants, sauf pour les détenteurs de la carte Libertan...

Frédéric Brenon

— 

Le parking-relais Greneraie le long d ela ligne 4 de busway à Nantes.
Le parking-relais Greneraie le long d ela ligne 4 de busway à Nantes. — FABRICE ELSNER/20 MINUTES

De nombreux habitants connaissent l’astuce : il n’est pas nécessaire de prendre les transports en commun pour utiliser gratuitement les principaux parkings-relais de l’agglomération nantaise. Un simple ticket TAN (même déjà composté) suffit à faire lever les barrières. Résultat : des voitures ventouses, appartenant le plus souvent à des riverains, squattent les places disponibles. Et la plupart de ces P + R affichent complet dès 8h du matin.

Pour remédier à la situation, Nantes métropole a décidé de modifier les modalités d’accès de ses 18 plus gros parkings-relais (Le Cardo, Haluchère, Bourdonnières, Neustrie, Gréneraie, Marcel-Paul…) à partir de mercredi.

Gratuit avec Libertan, pas cher avec un ticket

Dorénavant, seuls les possesseurs d’une carte Libertan abonnés ou sur-mesure (214.000 personnes tout de même) pourront se garer gratuitement sur ces sites (il leur faudra ensuite badger dans un bus ou un tram pour valider la gratuité). Les autres usagers devront passer à la caisse

Les voyageurs occasionnels devront acheter un ticket de parking à 4,50 euros, lequel donnera droit à un aller-retour sur le réseau TAN valable pour cinq personnes dans la journée. Une formule plus avantageuse qu’avec un ticket TAN, sauf pour les voyageurs solitaires.

Stationnement horaire ou résidentiel possible

Quant aux automobilistes souhaitant se garer sans utiliser les transports en commun, il leur faudra payer un tarif horaire (de 0,50 euro à 1,50 euro l’heure). Les riverains se verront tout de même proposer des abonnements « nuits et week-ends » (à partir de 120 euros) ou annuels (800 euros/an), dans la limite de 5 % des places du parking.

Autre nouveauté : les parkings-relais seront accessibles 24h/24 à partir de mercredi, alors qu’ils étaient jusque-là fermés la nuit.

« On a souhaité cette évolution pour que les P + R retrouvent leur fonction principale, c’est-à-dire faciliter les transports en commun », justifie Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole.

L’agglomération compte 58 parkings-relais offrant un total de 7.135 places.

Les 18 parkings-relais concernés par la mesure sont : La Beaujoire, Bourdonnières 1 et 2, Le Cardo, François-Mitterrand, Goudy, Grèneraie, Haluchère 1 et 2, 8 Mai, Marcel-Paul, Neustrie 1 et 2, Orvault Morlière, Porte de Vertou, Prairie de Mauves, Ranzay, Recteur-Schmitt. Un 19ème parking-relais, Duguay Trouin, sera mis en service fin 2018.