FC Nantes: En cas de belle offre, Sala dira au revoir au FCN à coup sûr (peut-être dès cet hiver)

FOOTBALL Il reste un an et demi de contrat à l'attaquant nantais...

David Phelippeau

— 

L'attaquant nantais Emiliano Sala.
L'attaquant nantais Emiliano Sala. — Jean-Francois MONIER / AFP
  • Emiliano Sala, meilleur buteur du FCN avec 11 réalisations, ne devrait pas prolonger son contrat.
  • L’attaquant nantais est lié jusqu’en juin 2020 au FCN.
  • Il y a une forte probabilité pour que Sala parte en janvier vers l’Angleterre en cas d’offre financière intéressante.

Après les matchs, lorsqu’il sait qu’il va se présenter devant les médias, Emiliano Sala fait souvent passer la consigne au service communication du club. Nul besoin de le questionner sur son avenir, sur sa prolongation, l’attaquant du FCN ne souhaite pas s'épancher sur ces sujets. Il y a dix jours, après le nul (1-1) contre Angers, l’interrogation sur sa prolongation éventuelle avait précipité son départ du pool réservé aux radios et presse écrite.

La décision du joueur est pourtant prise. Le « Monsieur plus de 50 % des buts » du FCN en Ligue 1 depuis le début de la saison (11 buts inscrits sur 21) n’imagine pas poursuivre encore très longtemps son aventure au FC Nantes, commencé à l’été 2015. Il lui reste un an et demi de contrat, mais, à ce jour, une prolongation n’est plus à l’ordre du jour. Il n’y a plus eu de discussions à ce sujet entre le clan du joueur et la direction du FCN depuis plusieurs mois déjà. Les relations entre les Kita et l’agent de l’Italo-Argentin (Meissa Ndiaye), sont très fraîches et ne semblent ne pas avoir facilité les négociations.

Un des plus petits salaires des cadres

Par ailleurs, Sala estime ne pas être traité à sa juste valeur. Fin octobre, il avait confié à L’Equipe son sentiment de devoir prouver toujours plus que les autres… A Nantes, il émarge à 40.000 euros mensuels, salaire dans la fourchette basse du vestiaire et très basse au regard des émoluments des cadres. Cet été, il n’a pas non plus apprécié d’apprendre que la direction du FCN avait mandaté des agents pour lui trouver une destination. Fin août, Waldemar Kita avait refusé qu’il parte en prêt gratuit à Galatasaray lors des dernières heures du marché. Exemplaire, il n’avait boudé que quelques heures inscrivant même un but à Strasbourg (succès 2-3).

50% du transfert à Bordeaux

12 buts lors de la saison 2016-2017, 12 encore en 2017-2018, 11 après 15 journées cette saison : Sala, 28 ans, n’en finit plus de progresser. Et sa cote de grimper. Au FCN, on semble avoir acté que le joueur ne prolongera pas. Même si la direction affirme qu'il ne partira pas cet hiver, il est certain qu’en cas d’offre financière intéressante (sachant que 50 % du transfert iront à aux Girondins de Bordeaux), Sala partira. Waldemar Kita a annoncé il y a peu que son attaquant ne fera pas ses valises à moins de 30 millions d'euros. Les offres à venir devraient davantage se situer entre 15 et 20 millions d'euros...

En Angleterre, l’Italo-Argentin attise les convoitises. Crystal Palace, Fulham, West Ham suivent le joueur. Les deux parties veulent y trouver leur compte : le FC Nantes, d’un côté, a bien conscience que c’est le moment idoine de vendre un élément (Sala est la plus belle valeur marchande de l'effectif actuellement), libre dans un peu plus d’un an et se trouvant dans la forme de sa vie, et le joueur, de l’autre, attiré par le championnat anglais (beaucoup moins par la Chine), par la possibilité éventuelle de jouer à court ou moyen terme une Coupe d’Europe et par une substantielle augmentation salariale.

Halilhodzic est prévenu

Il y a un mois, le joueur s'est confié sur sa situation au coach Vahid Halilhodzic dans son bureau. Ce dernier a demandé à sa direction de formuler une nouvelle proposition de prolongation au joueur... Or, ça n'a pas été fait. «Coach Vahid» est prévenu: un départ de son meilleur attaquant est tout à fait possible au mieux l'été prochain, au pire cet hiver.