Nantes: Ils avaient attaqué les gendarmes en leur tendant un piège le soir d'Halloween

FAITS DIVERS Quatre habitants de Carquefou, dont deux mineurs, ont été placés sous contrôle judiciaire dimanche…

F.B.

— 

Un véhicule de la gendarmerie (illustration).
Un véhicule de la gendarmerie (illustration). — N.Messyasz/Sipa

Quatre personnes, dont deux mineurs, ont été présentées au parquet de Nantes ce dimanche après des violences commises sur des gendarmes mercredi soir à Carquefou, rapporte la gendarmerie de Loire-Atlantique. Il était 22h, la plupart des gens avaient fini de fêter Halloween, lorsque les gendarmes sont appelés pour des tirs de pétards intempestifs. Sur place, ils trouvent une rue coupée par divers obstacles formant une barricade de fortune.

Ils entreprennent de libérer la chaussée et sont alors pris à partie par plusieurs individus cagoulés. Ceux-ci lancent des pierres puis des pétards. Un petit engin explosif atterrit d’ailleurs devant deux militaires, les blessant légèrement aux tympans (un et deux jours d’incapacité totale de travail).

L’enquête permet de retrouver leur trace

Les agresseurs s’enfuient ensuite dans la nuit, sans être interpellés. Des feux de poubelles sont encore signalés dans le secteur un peu plus tard.

Leur guet-apens ne devrait toutefois pas rester impuni. Car l’enquête a finalement permis de les identifier. Sept personnes sont ainsi interpellées à partir de vendredi. Quatre jeunes, dont deux adolescents, tous domiciliés à Carquefou, ont été présentés au parquet de Nantes à l’issue de leur garde à vue. Ils ont été placés dimanche sous contrôle judiciaire.