Les urgences du CHU paralysées

D. P. - ©2008 20 minutes

— 

Le personnel des urgences du CHU de Nantes protestait hier contre le gel de dix-huit postes dans le service. « Nous sommes déjà en flux tendu », prévient Anne Brochard, infirmière. Face au déficit budgétaire de l'hôpital - plus de 30 millions d'euros -, la direction du pôle veut « freiner l'évolution de la masse salariale dans l'attente du plan de modernisation prévu en janvier 2009 ». Symbole de la division syndicale, deux autres manifestations ont eu lieu à l'appel des différents syndicats.