Mener l'emploi jusqu'aux quartiers

D. P. - ©2008 20 minutes

— 

Un taux de chômage à 6,1 %. Au moins le double dans les quartiers sensibles. Malgré son dynamisme économique, la Loire-Atlantique n'échappe pas aux inégalités d'accès à l'emploi. La préfecture vient de signer une charte avec une dizaine d'entreprises locales : Carrefour, Flunch ou encore Ikea s'engagent à favoriser l'insertion professionnelle des moins de 26 ans issus de quartiers classés prioritaires.

Le dispositif s'inscrit dans le plan gouvernemental Espoir banlieue qui vise à réduire les inégalités. Ces trois prochaines années, près de mille contrats d'autonomie devraient être signés en Loire-Atlantique entre les jeunes les plus en difficulté et un opérateur privé chargé de les repérer et de les aider.