Ils bougent pour le handicap

- ©2008 20 minutes

— 

Ça devient une habitude. Une soixantaine de manifestants ont fortement ralenti la circulation du périphérique nantais, hier, en distribuant des tracts aux automobilistes entre 6 h 30 et 11 h. Il s'agissait cette fois du collectif Ni pauvre, ni soumis 44 qui voulait rappeler ses exigences quelques minutes avant les annonces de Nicolas Sarkozy lors de la Conférence nationale sur le handicap.

Principale demande du collectif : « Un revenu minimum décent pour les personnes ne pouvant plus travailler. » Un autre rassemblement de protestation aura lieu demain matin devant l'ANPE Nantes-Viarme.