Nantes: Cambriolé, le garage associatif Mécanord lance un «appel à la solidarité»

SOCIETE Le garage pédagogique et solidaire recherche du matériel pour remplacer ce qui lui a été dérobé...

Frédéric Brenon
— 
Illustration dans un garage auto.
Illustration dans un garage auto. — POUZET/SIPA

Installé depuis juillet à Bouguenais, dans un ancien garage situé proche l’usine Airbus, le garage associatif et solidaire Mécanord a été victime d’un cambriolage. Les locaux ont été forcés dans la nuit du 2 au 3 octobre : la totalité de l’outillage, presque tout l’équipement (sauf le pont) ainsi que du matériel informatique ont été dérobés. La voiture personnelle d’un particulier, qui était en cours de réparation, a également disparu. Une enquête a été ouverte, sans résultat pour le moment.

L’association, qui permet aux revenus les plus modestes de réparer leurs véhicules à prix réduits tout en leur apprenant les bases de la mécanique, est indignée. « En cambriolant ce site, on met encore plus dans la difficulté des gens qui le sont déjà, s’alarme Alexandra Féron, coordinatrice de Mécanord. Nous n’avons plus de matériel pour poursuivre notre activité. Cette fermeture est d’autant plus dommageable pour nos usagers que le garage était aussi un lieu d’information et de lien social. »

« Relancer l’activité, même a minima »

N’ayant pas les moyens de racheter du matériel dans l’attente des expertises d’assurances, l’association lance un « appel à la solidarité », notamment auprès des professionnels de la mécanique. « On aurait besoin de l’outillage de base. Des clés, des douilles, un compresseur… Tout ce qui peut nous permettre de relancer l’activité, même a minima, serait le bienvenu », précise Alexandra Féron.

Mécanord reçoit près de 500 usagers par an. Au printemps prochain, l’association retournera dans ses locaux habituels, quartier Boissière à Nantes. Ceux-ci subissent actuellement des travaux de mise en conformité et d’agrandissement.

Pour joindre Mécanord : mecanord@ufcv.fr