Nantes: Le tramway a peu de chance d'être prolongé jusqu'à l'aéroport

TRANSPORTS Nantes métropole préfère travailler sur un renforcement de la navette aéroportuaire et sur une liaison ferroviaire...

F.B.

— 

La navette aéroport relie le centre-ville de Nantes à l'aérogare.
La navette aéroport relie le centre-ville de Nantes à l'aérogare. — F.Brenon/20Minutes

En marge du conseil métropolitain qui se tient ce vendredi, l’exécutif de Nantes métropole a livré quelques confidences sur la future desserte de l’aéroport Nantes-Atlantique. On apprend ainsi qu’une extension de la ligne 3 de tramway jusqu’à l’aérogare n’est pas le scénario envisagé à ce jour par la collectivité.

« On n’est pas sûr que ce soit la solution la meilleure, rapporte Bertrand Affilé, vice-président de Nantes Métropole en charge des déplacements. D’abord pour le coût, il faut passer au-dessus du périphérique donc ça nécessite un renforcement du pont. Ensuite, ça nous amènerait l’aéroport à une quarantaine de minutes du centre-ville de Nantes et, en plus, pas relié à la gare SNCF. Pour un aéroport qui est proche, ça veut dire que la liaison n’est pas performante. »

« On va regarder toutes les options »

L’exécutif privilégie d’autres pistes. « Nous allons continuer à court terme à développer la navette aéroportuaire actuelle, qui va beaucoup plus vite [20 minutes], et on va essayer de lui donner plus de sites propres là où on le pourra afin de maximiser son efficacité. Et puis, à plus long terme, on va s’interroger sur la desserte en train, ce qui serait plus cohérent », précise Bertrand Affilé.

« Le sujet, c’est gare-aéroport mais aussi Rennes-Nantes via la gare, complète Johanna Rolland. Et puisqu’on réfléchit sur la desserte de l’aéroport, réfléchissons aussi sur la desserte de la zone de l’aéroport. Il y a le site Airbus, tout le pôle de l’IRT Jules-Verne, de nombreux emplois… On va chercher la meilleure solution en regardant toutes les options. On n’a pas de position dogmatique. »

La ligne 3 de tramway s’arrête aujourd’hui à Neustrie (Bouguenais), à environ 3 km de l’aérogare Nantes-Atlantique.