Nantes: Trois personnes renvoyées aux assises pour le meurtre de Romain Barré

JUSTICE L'agent immobilier nantais avait été attaqué dans sa voiture. Son corps avait été jeté à la Loire...

F.B.

— 

Une affiche signalant la disparition de Romain Barré quartier Viarme à Nantes, là où il a disparu.
Une affiche signalant la disparition de Romain Barré quartier Viarme à Nantes, là où il a disparu. — F.Brenon/20Minutes

Deux ans après le meurtre de Romain Barré à Nantes, trois personnes suspectées d’avoir participé à l’homicide de cet agent immobilier de 38 ans viennent d’apprendre qu’elles allaient être renvoyées devant la cour d’assises des mineurs de Loire-Atlantique pour y être jugées. C’est le juge d’instruction en charge de l’affaire qui a pris cette décision, rapportent Ouest-France et Presse Océan.

Romain Barré avait été attaqué dans sa voiture par deux jeunes hommes de 16 et 19 ans (au moment des faits) alors qu’il se reposait dans son véhicule près de la place Viarme à Nantes. Il avait ensuite été étranglé et son corps jeté dans la Loire, près du pont des Trois-Continents. Les deux suspects voulaient lui dérober de l’argent, selon l’enquête. Ils sont en détention provisoire depuis deux ans.

Une jeune femme complice ?

Une jeune femme, aujourd’hui âgée de 20 ans, accompagnait le duo jusqu’au Hangar à bananes. Elle est poursuivie pour complicité de meurtre. Son avocat a fait appel de ce motif, rappelant qu’elle nie avoir vu les suspects jetés le corps à la Loire. La cour d'assises des mineures est compétente pour juger des majeurs si ceux-ci sont co-auteurs ou complice du crime.

Par ailleurs, deux autres mineurs seront également jugés devant le tribunal des enfants pour le recel du vol de la voiture de la victime, précise Presse Océan.

Le corps de Romain Barré avait été retrouvé le 20 novembre, près du pont de Pirmil à Nantes. Une marche blanche en son honneur avait réuni près de 2.000 personnes dans les rues de Nantes.