Nantes: La vieille péniche rouvre, transformée en bar sur le canal Saint-Félix

ECONOMIE Deux jeunes entrepreneurs nantais ont aménagé un bar flottant à deux pas de la gare sud. Ouverture ce 12 octobre...

Frédéric Brenon

— 

La Drôle de barge dispose d'une large terrasse, en cours de finition.
La Drôle de barge dispose d'une large terrasse, en cours de finition. — F.Brenon/20Minutes
  • La Drôle de Barge est aménagée sur une ancienne péniche nantaise.
  • Elle dispose de deux bars, d'une large terrasse et d'une salle intérieure.
  • Plusieurs projets visent à développer l'animation du canal Saint-Félix.

Le Petit Baigneur n'est plus le seul bar flottant du canal Saint-Félix à Nantes. Un nouveau venu, nommé La Drôle de Barge, ouvre en effet ses portes le 12 octobre, juste à côté, entre la gare sud et le Lieu unique. D’une capacité d’accueil de 200 personnes, l’embarcation n’est autre qu’une vieille péniche de 38 m (80 ans au compteur !) que deux entrepreneurs nantais ont transformé de fond en comble.

« Elle a connu plusieurs noms et plusieurs vies. Elle a transporté des hydrocarbures, accueilli des bureaux… Lorsqu’on a vu passer l’annonce de sa vente il y a quatre ans, on a eu le coup de cœur. On s’est dit qu’il y avait un truc à proposer pour en faire profiter les gens », racontent Sébastien Part et Joris Clavel.

La Drôle de Barge est amarrée à deux pas de la gare sud.
La Drôle de Barge est amarrée à deux pas de la gare sud. - F.Brenon/20Minutes

Les deux trentenaires ont d’abord tenté d’y installer une auberge de jeunesse. Mais le projet avorte au bout de trois ans en raison d’obstacles techniques et réglementaires. « On a préféré renoncer. C’est très compliqué de faire un établissement flottant recevant du public. On ne se rend pas compte à quel point », confient-ils.

« On veut s’amuser et que ça bouge »

L’idée d’un bar atypique, ouvert toute l’année, a alors germé. Huit mois de travaux auront été nécessaires pour restaurer le bateau. « On a refait la structure, les fonds de cale, la peinture… Il a retrouvé la santé pour plusieurs dizaines d’années. » Il a aussi fallu aménager une terrasse de 120 m2 sur le pont, ainsi qu’une salle insonorisée de 70 m2, accessible par un ascenseur. « On y a consacré tout notre temps et toute notre énergie. Et dépensé toutes nos économies, plus de 500.000 euros. »

Dans la cale, une salle équipée d'un bar a été aménagée.
Dans la cale, une salle équipée d'un bar a été aménagée. - F.Brenon/20Minutes

Enfin prête, la Drôle de barge espère attirer un public « hétéroclite », mêlant visiteurs ponctuels et salariés du quartier de la gare, pour une programmation « originale et décontractée ». « Concerts, jeux, exposition, soirées à thème… On ne s’interdit rien, expliquent Sébastien Part et Joris Clavel. On veut s’amuser et que ça bouge. On a hâte. Le site du canal Saint-Félix est superbe. Pour l’instant, il ne s’y passe pas grand-chose mais on sait que la ville a des projets. Le potentiel est énorme. »

A plus long terme, les deux amis envisagent de proposer de la location de vélos pour les voyageurs arrivant de la gare.

 

Une guinguette pour voisine

Juste à côté de la Drôle de Barge, le bar-guinguette Le Petit Baigneur connaît un joli succès depuis son ouverture fin mars 2018. Un peu plus petit que son voisin, il dipose, lui aussi, d'une terrasse et d'une salle intérieure.