Nantes: L'entreprise familiale de cannabis leur avait rapporté des milliers d'euros

DROGUE Trois frères originaires de la région nantaise ont été mis en examen jeudi…

F.B. avec AFP

— 

Les gendarmes ont effectué une saisie spectaculaire le 4 septembre 2018.
Les gendarmes ont effectué une saisie spectaculaire le 4 septembre 2018. — Gendarmerie nationale

Leur business, très lucratif, aura duré près de deux ans. Trois frères ayant acheté un terrain et une maison qu’ils ont dédiés à la culture de cannabis ont été mis en examen jeudi pour « trafic de stupéfiants », a indiqué vendredi le parquet de Nantes.

Âgés de 23 à 25 ans, deux des frères vivaient encore chez leurs parents à la Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes, et aucun des trois jeunes hommes arrêtés mardi n’avait d’antécédents judiciaires. Ils sont titulaires de licences et master 2.

Ils ont été mis en examen pour « trafic de stupéfiants » et « blanchiment du produit du trafic de stupéfiants » et placés sous contrôle judiciaire avec interdiction de contact entre eux, a précisé le parquet.

Du matériel haut de gamme pour la plantation

Cette « entreprise » familiale, dont les balbutiements remontent à 2016, était depuis plusieurs mois sous surveillance des gendarmes. Ces derniers ont découvert qu’un terrain isolé de 5 hectares et une maison meublée d’extracteurs, ventilateurs et autres paniers à séchage avaient été achetés par les trois frères. Des grillages hauts de 2,5 mètres entouraient le terrain et la propriété avait été équipée de caméras qui surveillaient les 960 pieds de cannabis trouvés par les enquêteurs.

Au total, l’équivalent de 224.000 euros a été saisi mardi. Les trois frères comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Nantes dans quelques mois.

Les connaissances des trois frères avaient été « acquises grâce à des informations prises sur Internet, au visionnage de tutoriels », indique la gendarmerie.