Nantes: EasyJet ouvre une base et promet la création d'une centaine d'emplois

ECONOMIE La compagnie low-cost va stationner trois avions à Nantes-Atlantique à partir du printemps...

Frédéric Brenon

— 

Un avion EasyJet débarque ses passagers à l'aéroport de Nantes.
Un avion EasyJet débarque ses passagers à l'aéroport de Nantes. — F.Brenon/20Minutes
  • Dix ans après son arrivée à Nantes, EasyJet annonce la création d’une base.
  • Cette décision permettra d’élargir les destinations possibles et d’améliorer les fréquences.
  • Seul Air France transporte plus de passagers qu’EasyJet à l’aéroport de Nantes.

Après Transavia et Volotea, c’est au tour d’EasyJet d’ouvrir une base à Nantes. La compagnie low-cost britannique annonce qu’elle stationnera à partir du printemps 2019 trois avions (Airbus A 320) à l’aéroport Nantes-Atlantique. Une installation qui s’accompagnera de la création d’une centaine d’emplois directs (pilotes, hôtesses de l’air, stewards).

« On a des lignes qui marchent extrêmement bien, on a une clientèle établie. Ça donne confiance pour aller plus loin et renforcer notre assise à Nantes », justifie François Bacchetta, directeur général d’EasyJet pour la France.

Destinations et horaires élargis

Avoir des avions stationnés « permettra d’ouvrir le panel de destinations possibles depuis Nantes », précise François Bacchetta. Cela permettra aussi d’élargir le choix d’horaires au départ « puisque l’avion dort sur place ». Jusqu’à présent, les avions d’EasyJet atterrissaient et repartaient systématiquement, le plus vite possible, avec de nouveaux passagers.

« C’est une bonne nouvelle pour la région et l’aéroport. Cette base, c’est un engagement à long terme avec un partenaire qui chaque année se développe », se félicite François Marie, directeur de Nantes-Atlantique.

Dix nouvelles lignes en 2019 ?

En plus de cette base, qui sera la septième d’EasyJet en France, la compagnie britannique prévoit la création d’une dizaine de nouvelles destinations en 2019 au départ de Nantes, soit une capacité de 400.000 passagers supplémentaires. Les villes concernées sont européennes mais leurs noms ne seront pas connus avant la fin d’année.

Présente à Nantes-Atlantique depuis 2008, EasyJet aura transporté cette année près de 1,5 million de passagers. Ce qui en fait la deuxième compagnie la plus importante à Nantes après Air France. Le trafic de l’aéroport Nantes-Atlantique devrait avoisiner 6 millions de passagers en 2018, selon son directeur. Il en avait fait 5,48 millions de passagers en 2017.

>> A lire aussi : Volotea fait de Nantes sa base la plus importante d'Europe