Nantes: Après plusieurs incidents, le CHU renforce la sécurité de l'hôpital Saint-Jacques

SANTE La nouvelle agression en psychiatrie a convaincu la direction de prendre des mesures supplémentaires pour sécuriser le site...

Frédéric Brenon

— 

L'hôpital Saint-Jacques du CHU de Nantes.
L'hôpital Saint-Jacques du CHU de Nantes. — F.Brenon/20Minutes
  • Un patient a agressé au couteau quatre agents hospitaliers la semaine dernière.
  • Cette agression est loin d'être la première à l'hôpital Saint-Jacques.
  • Le CHU adopte plusieurs mesures pour éviter la récidive.

L'hôpital Saint-Jacques du CHU de Nantes a été confronté à un nouvel épisode de violence la semaine dernière. Un patient du service psychiatrie avait blessé quatre salariés à l’aide d’un cutter. Compte tenu de l’émoi suscité par cette agression et de la répétition des incidents ces derniers mois (violences, trafic de stupéfiants), un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ( CHSCT) extraordinaire s’est tenu jeudi. La direction du CHU a décidé de réagir en prenant plusieurs mesures visant à sécuriser les lieux.

Six agents recrutés

Pour commencer, une équipe de six agents de sûreté sera recrutée afin d’assurer la sécurité des patients et soignants de psychiatrie. « Nous souhaitons qu’ils arrivent le plus vite possible. Ils s’ajouteront au personnel d’accueil et de sécurité déjà en place », explique Elise Doucas, directrice du site de Saint-Jacques.

Le CHU va également étudier d’ici décembre comment sécuriser physiquement le site Saint-Jacques. La réflexion porte sur un meilleur contrôle des entrées et sorties et sur l’établissement d’un périmètre entourant le pôle psychiatrie. « Il y a un curseur délicat à placer entre l’ouverture souhaitée de la psychiatrie sur la ville et la sécurité de notre personnel », relate Elise Doucas.

Enfin, l’hôpital public s’engage à fournir des formations complémentaires au personnel de psychiatrie et à monter un groupe de travail portant sur le fonctionnement des unités ouvertes.

Près de 2.000 patients hospitalisés

Le CHU avait déjà adopté ces derniers mois plusieurs mesures liées à la sécurité, tant au niveau de la formation des personnels, que de l’accès aux bâtiments. Le partenariat avec la police nationale avait également été renforcé.

Le pôle psychiatrie Saint-Jacques accueille près de 2.000 patients en hospitalisation conventionnelle et près de 350 en hospitalisation de jour. Outre la psychiatrie, l’hôpital Saint-Jacques regroupe sur 17 hectares les services de rééducation fonctionnelle, de gériatrie, ainsi que le plateau logistique du CHU de Nantes. Ses activités ne sont pas concernées par le transfert du CHU sur l’île de Nantes en 2026.

>> A lire aussi : Nantes: Un énorme chantier démarre sur le site de l'hôpital Saint-Jacques