Nantes: Que vont devenir les anciens vélos Bicloo?

TRANSPORTS Les anciens modèles, retirés des stations dans la nuit de mardi à mercredi, ne seront pas perdus pour tout le monde...

F.B.

— 

NANTES, le 14/09/2010 Bicloo et tram pres de la place du commerce
NANTES, le 14/09/2010 Bicloo et tram pres de la place du commerce — © Fabrice ELSNER

La question revient fréquemment sur les réseaux sociaux depuis le renouvellement complet de la flotte des vélos en libre-service Bicloo dans la nuit de mardi à mercredi : que vont devenir les anciennes bicyclettes ? 

Dix ans après leur lancement, pas moins de 880 vélos Bicloo ont en effet été retirés définitivement des stations nantaises. Et aucun n’ira à la casse ! « On ne jette rien chez nous », assure-t-on chez l’opérateur JCDecaux.

Réaffectés ou démontés

Ceux en bon état, soit plus des trois quarts de vélos en service nantais selon JCDecaux, auront une deuxième vie dans une autre ville. Rénovés, puis habillés de nouvelles couleurs, ils circuleront dans quelques semaines sur l’un des réseaux de location en libre-service gérés par JCDecaux (Toulouse, Besançon, Séville, Valence, Bruxelles, Ljubljana…).

Les vélos en moins bon état, à peine un quart des Bicloo, seront, eux, transférés dans les Yvelines où ils seront démontés. Certaines pièces seront réutilisées pour la réparation des modèles en circulation. Les composants non réutilisés (plastique, électronique…) seront recyclés dans des filières spécialisées, indique JCDecaux.

>> A lire aussi : Nantes: 10 ans de vélos Bicloo, pour quel bilan?