Loire-Atlantique: Le conducteur exigeait des auto-stoppeuses une relation sexuelle

FAITS DIVERS Deux victimes ont été recensées. La gendarmerie en recherche d'autres...

F.B.

— 

Illustration gendarmerie
Illustration gendarmerie — LODI FRANCK/SIPA

Il agissait depuis plusieurs mois mais, pour l’heure, seules deux victimes ont déposé plainte. Voilà pourquoi la gendarmerie de Loire-Atlantique a lancé lundi soir un « appel aux victimes » sur les réseaux sociaux. Sont recherchées des femmes qui auraient été prises en stop ces dernières semaines au nord de Nantes par un conducteur circulant seul. Cet homme avait pour habitude de se stationner à proximité de l’arrêt de tramway du Cardo (ligne 2) pour prendre en stop des jeunes femmes dans le seul but d’avoir une relation sexuelle avec elles.

« Lorsqu’une jeune femme se présentait, il la faisait monter dans sa voiture et commençait à rouler comme si de rien n’était. Puis, il lui faisait comprendre que le service rendu devrait se faire en échange d’une relation sexuelle. Cependant, que sa passagère accepte ou non sa proposition, il n’allait jamais jusqu’au bout de son trajet et finissait par abandonner la jeune femme en cours de route dans des endroits parfois dangereux (bande d’arrêt d’urgence d’une autoroute) ou isolés », explique la gendarmerie de Loire-Atlantique.

Un trentenaire qui roulait en Fiat Stilo

Après deux dépôts de plainte début août, le suspect a pu être rapidement identifié et interpellé par les gendarmes. Il s’agit d’un homme de 31 ans, de « type européen », roulant en Fiat Stilo 3 portes couleur gris foncé. Les victimes de ses agissements sont invitées à contacter la brigade de gendarmerie de Nozay au 02 40 79 40 17 ou par courriel au cob.nozay@gendarmerie.interieur.gouv.fr.