Nantes: La police arrête des braqueurs masqués comme dans «La Casa de Papel»

THUG LIFE La série culte de Netflix, «La Casa de Papel», qui raconte les péripéties d'un groupe de braqueurs, a visiblement inspiré de véritables braqueurs en France, porteurs du même masque...

A.O

— 

La deuxième partie de «La casa de papel» sera diffusée à partir du 6 avril.
La deuxième partie de «La casa de papel» sera diffusée à partir du 6 avril. — Atresmedia

On le sait, la série phénomène de Netflix, La Casa de Papel, compte son lot de fans… et même ses statues masquées au musée Grévin, signe de sa grande popularité.

De là à s’inspirer des braqueurs de la série pour orchestrer son propre braquage en portant ses masques emblématiques inspirés du visage de Salvador Dalí, il y a un gouffre… que des malfrats ont allègrement franchi en juillet à Nantes, comme le raconte Ouest-France.

Couteau, arme de poing et masques de La Casa de Papel

Deux braqueurs affublés de tels masques – mais sans sweat rouge – s’en sont effet pris à un hôtel Formule 1 le 6 juillet, armés d’un couteau et d’une hachette. Montant du butin : 400 euros en espèce, embarqués dans une Renault Modus grise.

Le 13 juillet, trois personnes braquent le magasin Happy Cash de Gétigné (à plus de 30 km de Nantes), toujours affublées du masque iconique et véhiculées par la même voiture… mais avec une simple arme de poing. Cette fois, ils repartent avec 13.000 euros.

Au terme de plusieurs semaines d’enquête, facilitée notamment par l’immatriculation du véhicule (masquée par les braqueurs mais finalement déchiffrable) la police finit par retrouver le propriétaire de la Modus.

Les forces de l’ordre ont interpellé deux hommes – qui auraient moins de 25 ans et seraient connus de la justice – le 8 août, à leur retour à Nantes au terme d’un séjour au Maroc.