Nantes: La fontaine de la place Royale est devenue complètement folle

MYSTERE Les jets d’eau de la fontaine de la place Royale ont été modifiés par l’artiste Michel Blazy dans le cadre du Voyage à Nantes…

David Phelippeau

— 

La fontaine de la place Royale animée par l'artiste Michel Blazy.
La fontaine de la place Royale animée par l'artiste Michel Blazy. — F.Brenon/20Minutes
  • Depuis le 30 juin, l’artiste Michel Blazy a donné un côté un peu dingue à la fontaine de la place Royale en détournant les flux.
  • Des cycles aléatoires s’enchaînent pour créer un effet de surprise chez les passants.

« Je ne sais pas qui a eu cette idée, mais elle est géniale ! » Il fait pas loin de 30°C à Nantes, cette jeune femme vient d’être rafraîchie par la brume qui s’échappe des caniveaux tout autour de la fontaine Place Royale dans le centre de Nantes.

La brume sort des caniveaux par moments.
La brume sort des caniveaux par moments. - D.P. / 20 minutes

Cette idée, c’est l’artiste Michel Blazy dans le cadre du Voyage à Nantes qui l’a eue. Depuis le 30 juin, de 10h à 22h du soir, les jets d’eau de la fontaine bien connue des Nantais ont été modifiés, ce qui donne à l’ensemble une touche un peu dingue. Quarante-cinq sortes de programmes s’enchaînent avec quelques cycles aléatoires pour créer l’effet de surprise. Sortie de Fontaine retient l’attention des passants, évidemment. « C’est génial cet effet de surprise, s’extasie Eric, un Nantais, qui jette en même temps un œil sur sa petite fille Enora, 7 ans, trempée jusqu’aux os. C’est la première fois que je vois ça. C’est rafraîchissant. »

« L’effet d’une blague », selon le créateur

Dysfonctionnements aléatoires, trajectoires déviées des jets, échappées, débordements de toute part… L’artiste en personne en dit plus sur son « œuvre » : « Tout se fait avec les tuyaux et sorties d’eau existants. L’idée est de perturber le lieu. La fontaine dysfonctionne, ça fait l’effet d’une blague. L’excitation de voir une situation figée s’emballer. Les enfants aiment ça. » A les voir toujours plus nombreux chaque jour, c’est une certitude. « Il faut trouver une idée comme ça », lance, admiratif, Pascal. Sa femme Geneviève plaisante lorsque la brume se met à sortir des caniveaux qui entourent la fontaine : « On est cernés ! »

« L’effet comique vient du fait que la fontaine est une chose très rassurante, un symbole de régularité et de pouvoir », poursuit Michel Blazy, qui n’oublie pas de rendre hommage au fontainier de la ville. Pour parvenir à ce résultat, je me suis appuyé sur ses compétences. Il m’a permis de proposer des choses auxquelles je ne pensais même pas. » Ce qu’il n’avait peut-être pas imaginé c’est que son « œuvre » allait créer la polémique. Certains estiment en effet que c’est du gaspillage. Le conseiller municipal d’opposition Julien Bainvel en tête parle d'« incohérence » avec la politique de Nantes Métropole engagée dans la transition énergétique.

Le Voyage à Nantes rétorque que la consommation d’eau reste « modeste et respectueuse ». Michel Blazy conclut pour sa défense : « On a fait attention à ce que ce soit raisonnable bien sûr… »

>> A lire aussi : La fontaine de la place Royale figée en partie dans la glace

>> A lire aussi : Mais où est passé le fameux trident de la fontaine, place Royale?