Nantes: La mairie et des associations interpellent la préfète sur la situation des migrants du square Daviais

MIGRANTS Les élus de la ville de Nantes et plusieurs associations s'alarment de la situation sanitaire des migrants du square Daviais et demandent à l'Etat une rencontre urgente...

Frédéric Brenon

— 

Plus de 150 migrants sont désormais installés square Daviais dans le centre ville de Nantes.
Plus de 150 migrants sont désormais installés square Daviais dans le centre ville de Nantes. — D.P. / 20 minutes

Depuis près de quinze jours, des migrants vivent, dans des conditions difficiles, sous des tentes installées square Daviais, entre la place de la Petite-Hollande et l’île Feydeau, à Nantes. Une cinquantaine au départ, ils seraient aujourd’hui environ 170, selon les associations. Inquiètes par leur situation, la mairie de Nantes et plusieurs associations (Amnesty, Secours catholique, Les Eaux vives…) ont donc décidé d’écrire ensemble à la préfète de Loire-Atlantique ce mardi.

Des nuisibles et des maladies

« La situation sanitaire est préoccupante, indique le texte commun. La fontaine existante sur le site ne permet pas de maintenir le niveau de propreté nécessaire à la salubrité. La présence de nuisibles (rats, punaises, poux..) est constatée, et des maladies se répandent (gale…) Pour les personnes migrantes, comme pour les riverains et l’ensemble des habitants, cette situation ne peut perdurer, à l’approche d’une vague de chaleur qui va renforcer ce problème sanitaire. »

Pour toutes ces raisons, la ville de Nantes et les associations signataires demandent à la préfète « d’organiser de manière urgente une rencontre pour réfléchir ensemble aux solutions à apporter face à une situation qui empire de jour en jour, avant qu’elle ne devienne une crise sanitaire grave ».

​​​​