Loire-Atlantique: Coup d'envoi des travaux de l'échangeur de Viais, gros point noir au sud de Nantes

ROUTES Le chantier d'aménagement du nouvel échangeur doit durer deux ans...

F.B.

— 

Vue aérienne du fameux rond-point de Viais et du site du futur échangeur.
Vue aérienne du fameux rond-point de Viais et du site du futur échangeur. — P.Paul-Département de Loire-Atlantique

C’est l’un des principaux noirs routiers au sud de Nantes. Pas moins de 30 000 véhicules y seraient ralentis chaque matin. Le rond-point de Viais, qui relie la RD 178 (route de Machecoul) et la RD 937 (route de la Roche-sur-Yon) sur la commune de Pont-Saint-Martin, va être réaménagé à l’été 2020 afin d’assurer « de meilleures conditions de circulation et de sécurité », annonce le département.

Les travaux, qui ont débuté cette semaine, sont programmés en plusieurs phases. La première consiste à reporter la circulation sur deux nouveaux giratoires au nord et au sud dénivelé et à passer la RD 178 à 2x2 voies sur près de 2 km. L’aire de covoiturage devrait voir sa capacité doubler, tandis que les cheminements piétons et cyclables seront nettement améliorés. Des arrêts de transports en commun seront aussi créés.

Une facture de 40 millions d'euros

Les autres phases consisteront à doubler la RD 178 à l’ouest et à l’est de Viais. Il est aussi envisagé le « recalibrage » de la RD 57  au Bignon et de la RD 62 à la Chevrolière. Coût total de l’opération : 40 millions d’euros, financés par le conseil départemental de Loire-Atlantique et le conseil régional des Pays de la Loire.

Les maires des communes voisines réclamaient avec insistance, depuis plusieurs années, le coup d’envoi des travaux de l’échangeur de Viais.