Nantes: La ville annonce trois créations d'écoles et six extensions d'ici à 2022

EDUCATION La mairie va investir lourdement afin d'anticiper la croissance démographique...

F.B.

— 

L'école Gustave-Roch, sur l'île de Nantes (illustration).
L'école Gustave-Roch, sur l'île de Nantes (illustration). — Fabrice Elsner

C’est l’une des principales décisions soumises au vote du conseil municipal ce vendredi. Afin d’anticiper la croissance démographique, les élus de la mairie de Nantes devraient approuver ce vendredi la création de trois nouvelles écoles publiques et l’extension de six autres établissements scolaires. Un investissement de plus de 70 millions d’euros pour des livraisons d’ici à 2022.

Sur l’île de Nantes, au Vieux-Doulon, en centre-ville

Une école neuve ouvrira ainsi ses portes en septembre 2020 sur l’île de Nantes, boulevard de la Prairie au duc (à 100 m des Nefs). Dotée de 8 classes, elle permettra de désengorger les écoles Gustave-Roch et Aimé-Césaire. Une seconde école neuve sera construite dans la nouvelle ZAC Doulon-Gohards.

D’une capacité de 16 classes, elle devrait ouvrir en 2022. Enfin, l’ancien lycée Leloup-Bouhier, boulevard de Launay, sera transformé en école maternelle et élémentaire de 13 classes. La livraison est prévue pour la rentrée 2020.

Deux autres constructions déjà engagées

Par ailleurs, les groupes scolaires Alain-Fournier, Lucie-Aubrac, Urbain-Le-Verrier, Plantes, Coudray et Fellonneau seront agrandis de manière significative. En début d’année, la mairie de Nantes avait déjà engagé la construction de deux écoles neuves sur le site de l’ex-caserne Mellinet (16 classes) et sur le futur quartier Champ de Manœuvre (16 classes) pour des ouvertures en 2021.

« Notre responsabilité est d’anticiper l’avenir. Et j’ai toujours assumé le fait que l’éducation était notre priorité », justifie Johanna Rolland, maire de Nantes.