Nantes: Le vote est clos, les 14 lieux «à réinventer» ont été attribués

DEMOCRATIE PARTICIPATIVE On connaît désormais les projets qui ont remporté la votation citoyenne organisée du 9 au 23 juin...

F.B.

— 

La Cocotte en verre, bâtiment emblématique de l'île de Versailles à Nantes.
La Cocotte en verre, bâtiment emblématique de l'île de Versailles à Nantes. — F.Brenon/20Minutes

On sait désormais ce que deviendront les « 14 lieux nantais à réinventer ». Les résultats de la votation citoyenne organisée du 9 au 23 juin ont été dévoilés lundi soir par l’huissier de justice chargé de superviser le scrutin. L’avenir de quatorze sites de plein air ou bâtiments sans affectation était soumis au choix des Nantais âgés de plus de 16 ans.

Au total, 7.014 personnes ont participé à la votation et quelque 34.328 votes de projets ont été exprimés. Un chiffre de participation « très satisfaisant », estime la mairie de Nantes, qui compare aux autres votations citoyennes organisées en France.

Champignonnière, spectacles, épicerie, galerie d’information…

Quels sont donc les projets lauréats ? Dans la salle Bretagne, c’est le projet Le 23, porté par le collectif Big City Life, qui a été élu. L’ancien cinéma deviendra un lieu collaboratif encourageant le « rapprochement entre différentes pratiques ». Il pourra par exemple accueillir des spectacles, un marché de producteurs, des activités sportives ou manuelles.

La chapelle du Martray est l'un des 15 lieux nantais à réinventer.
La chapelle du Martray est l'un des 15 lieux nantais à réinventer. - Ville de Nantes

Sur l’île de Versailles, la Cocotte en verre deviendra une cantine solidaire où les repas seront préparés et servis entre habitants du quartier, à des tarifs libres. Dans la chapelle du Martray, c’est l’étonnant projet de champignonnière urbaine, porté par l’association Le Champignon urbain, qui a été élu. L’endroit sera capable de produire 2,6 tonnes de pleurotes et shitakés par an grâce à du marc de café usagé.

Nantes, le 16/12/2010 Les Bains douches de Nantes
Nantes, le 16/12/2010 Les Bains douches de Nantes - © Fabrice ELSNER

Aux Bains Douches du quai Baco, c’est le projet de Coopérative solidaire, porté par la coopérative L'Ouvre Boîte, qui a été élu. Le site, qui ne sera pas libre avant la rentrée 2019, présentera les savoirs-faire des Nantais par le biais d’une épicerie coopérative, d’une boutique de créateurs, d’un salon de thé, d’un institut bien-être alternatif et d’animations. Dans la galerie Dulcie, entre Decré et l’hôtel de ville, c’est le projet d’une galerie zéro déchet, espace de ressources pour promouvoir la réduction des déchets, qui a été retenu.

Base nautique, cinéma de plein air, jardin partagé…

Quant aux espaces de plein air, il y aura, notamment, une serre conviviale près du pont Willy-Brandt, une halle polyvalente et une base nautique sur la Sèvre, un cinéma de plein air dans la vallée du Cens, un jardin partagé et récréatif rue Babonneau, un lieu de distribution d’invendus à l’angle des rues Bâtonnier et Guinaudeau près du quai de la Fosse….

La remise des clés s’effectuera le 28 juin pour une durée « à déterminer ». « La ville restera propriétaire des lieux, précise Bassem Asseh, adjoint au maire de Nantes. Hormis les travaux permettant l’accueil du public, les frais seront à la charge de l’exploitant. »