Saint-Nazaire: Commande record et triple cérémonie ce jeudi aux chantiers navals STX

ECONOMIE Une commande exceptionnelle de trois paquebots devrait être annoncée ce jeudi, tandis que les chantiers navals célèbrent la construction de trois autres navires...

Frédéric Brenon

— 

Le MSC Meraviglia aux chantiers navals STX à Saint-Nazaire.
Le MSC Meraviglia aux chantiers navals STX à Saint-Nazaire. — Loic Venage
  • Une triple commande de paquebots, d'un montant record, devrait être officialisée ce jeudi.
  • Le ministre de l'Economie assistera également ce jeudi aux célébrations de trois paquebots en construction.
  • Fort d'un carnet de commandes plein à craquer, le chantier naval de Saint-Nazaire fait travailler plus de 8.000 personnes en ce moment.

Journée historique aux chantiers navals STX de Saint-Nazaire ce jeudi. Une commande d’un montant record de plus de trois milliards d’euros, portant sur trois paquebots pour l’armateur italo-suisse MSC, a été officialisée. Elle se traduit par la confirmation de deux navires géants du programme World Class, dotés d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL). Il y a aussi la commande d’un grand paquebot de la série Meraviglia.

Une cérémonie pour trois navires en construction

En parallèle, STX a célèbré ce jeudi, pour la première fois le même jour, la construction de trois paquebots différents, commandés eux aussi par le croisiériste MSC. Le ministre de l’Economie, Bruno Lemaire, a fait le déplacement pour l’occasion. Il a assisté l'après-midi à la mise à l’eau du Bellissima, bateau identique au Meraviglia  livré au printemps 2017.

Il y avait auparavant, en fin de matinée, la découpe de la première tôle du Meraviglia-Plus II, version allongée de la série. Puis l’assemblage (cérémonie des pièces) de son frère jumeau, le Grandiosa. Ces trois navires, qui devront être achevés entre mars 2019 et fin 2020, pourront embarquer plus de 5.700 passagers chacun.

Pic d’activité jusqu’en 2022

Deux mois et demi après avoir livré le Symphony of the seas, plus gros paquebot du monde en navigation, STX doit aussi construire quatre paquebots pour Celebrity cruises et un paquebot géant pour Royal Carribean d’ici à 2022. Pour faire face à ce plan de charge exceptionnel, le chantier fait travailler actuellement plus de 8.000 personnes, dont 5.000 sous-traitants. Il cherche également à recruter 200 ingénieurs, techniciens et ouvriers, alors qu’il revendique déjà 900 embauches en CDI depuis cinq ans.

Insuffisant pour le syndicat CGT qui manifestera ce midi pour réclamer « davantage d’embauches » au sein de STX, pour « moins de sous-traitance ». Il dénoncera une « dégradation des conditions de travail » liée à la « pression des délais » sur le personnel.