Loire-Atlantique: Deux nouveaux lycées à Saint-Philbert-de-Grandlieu et Vertou

EDUCATION Le conseil régional a choisi Saint-Philbert-de-Grandlieu et Vertou pour accueillir les nouveaux établissements publics...

Frédéric Brenon

— 

Illustration d'une classe de lycée.
Illustration d'une classe de lycée. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Fin du suspense. Le nouveau lycée public destiné à renforcer l’offre au Sud-Loire sera implanté sur... les communes de Saint-Philbert-de-Grandlieu et Vertou, a annoncé ce jeudi matin le conseil régional des Pays de la Loire. Car il y aura bel et bien deux établissements neufs polyvalents et non pas un seul, contrairement à ce qu’avait laissé entendre ces derniers mois la région, qui finance et gère les lycées du territoire.

« C’est une décision responsable, réfléchie et ambitieuse », justifie Christelle Morançais (LR), présidente du conseil régional. L’ouverture à Saint-Philbert-de-Grandlieu est prévue pour 2025. Celui de Vertou est programmé pour 2027.

Forte poussée démographique

Les nouveaux lycées disposeront chacun d’une capacité de 1.200 élèves. Celui de Saint-Philbert-de-Grandlieu sera extensible à 1.500 places. Il aura aussi un internat et son propre complexe sportif. L’ouverture à Saint-Philbert-de-Grandlieu est prévue pour 2025,

Ces nouveaux établissements étaient très attendus au vu de la poussée démographique que connaît l’agglomération nantaise depuis plusieurs années. Ils permettront de désengorger les lycées Alcide-d’Orbigny à Bouaye, Jean-Perrin-Goussier à Rezé et des Bourdonnières à Nantes. Les communes de Sainte-Pazanne et la Chevrolière étaient aussi citées comme pouvant accueillir un lycée.