Nantes: Les marches aux couleurs de la Gay pride pourraient être pérennisées

SOCIETE Johanna Rolland souhaite que les couleurs arc-en-ciel de l'escalier public de la rue Beaurepaire restent au-delà de l'été...

F.B. et J.U.

— 

Les marches repeintes de la rue Beaurepaire à Nantes.
Les marches repeintes de la rue Beaurepaire à Nantes. — J.Urbach/20Minutes
  • L’escalier de la rue Beaurepaire a été repeint dans la nuit de jeudi à vendredi.
  • Le résultat coloré suscite l’étonnement de très nombreux Nantais.
  • L’œuvre célèbre la Marche des fiertés qui s’élancera samedi en centre-ville.

Depuis vendredi matin, des dizaines de Nantais s’arrêtent pour admirer et prendre en photo les marches de la rue Beaurepaire, desservant la place du Cirque et le cours des Cinquante-Otages à Nantes.

Le grand escalier public a été repeint aux couleurs du drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté homosexuelle, bisexuelle et transexuelle. Une façon de célèbrer La Marche des fiertés (Gay pride), événement militant qui a rassemblé près de 5.000 personnes samedi après-midi en centre-ville pour « l’égalité des droits ».

Jusqu’à la fin de l’été, au moins

« C’est très réussi. La couleur dans une ville, ça change tout », apprécie Julie, devant la station de tramway. « J’ai envoyé l’image à mon fils à Paris pour lui montrer que Nantes aussi était une ville branchée », s’enthousiasme une passante.

L’œuvre, réalisée par le centre LGBTI (Nosig) de Nantes avec le soutien financier de la mairie, restera en place au moins jusqu’à la fin de l’été. Voire plus ? C’est ce qu’ont déjà demandé de nombreux habitants sur les réseaux sociaux.

Ça tombe bien, la maire de Nantes est du même avis. « Personnellement favorable à sa pérennisation après l’été, j’ai demandé à ce qu’elle soit étudiée avec les services de l’Etat et en particulier l’Architecte des Bâtiments de France », a fait savoir Johanna Rolland, samedi. Réponse ces prochaines semaines.