Nantes: Une assistante maternelle mise en examen pour un bébé secoué

FAITS DIVERS D'autres parents ont déposé plainte pour violences contre la nourrice âgée d'une trentaine d'années...

20 Minutes

— 

Une assistante maternelle gardant des enfants à domicile (illustration)
Une assistante maternelle gardant des enfants à domicile (illustration) — 20 MINUTES/SIPA

Elle est soupçonnée d’avoir secoué un bébé dont elle avait la garde. Une assistante maternelle domiciliée dans la région nantaise a été mise en examen pour violences sur mineurs de moins de 15 ans le 17 mai dernier. Elle est, depuis, placée sous contrôle judiciaire et n’est plus autorisée à exercer, rapportent Ouest-France et Presse Océan.

Les faits remontent au 16 avril. La nourrice, âgée d’une trentaine d’années, gardait à son domicile un petit garçon âgé de 8 mois. En le récupérant, les parents remarquent de suite qu’il n’allait pas bien. Au CHU, un scanner décèle un traumatisme crânien. La victime souffre du syndrome du bébé secoué. Ses jours ne sont pas en danger mais il reste sous surveillance médiacale.

Cinq plaintes de parents

L’assistance maternelle, âgée d’une trentaine d’années, conteste avoir secoué le garçonnet. Mais, après enquête, il ressort qu’elle était probablement seule avec lui au moment des violences.

Pire, à la lumière de cette affaire, cinq autres plaintes ont été déposées par des parents dont les enfants étaient gardés par la même nourrice. Ils la soupçonnent de faits de violences diverses sur leur progéniture.