Nantes: Quatre blessés dans une bagarre au centre de migrants

FAITS DIVERS Quatre personnes ont été conduites au CHU de Nantes, lundi en fin de journée...

Frédéric Brenon

— 

La maison de retraite de la rue Maurice-Sibille est occupée par des migrants
La maison de retraite de la rue Maurice-Sibille est occupée par des migrants — J. Urbach/ 20 Minutes

La tension est encore montée d’un cran. Lundi soir, quatre hommes, des migrants du centre Brea, ont été conduits au CHU de Nantes. Deux d’entre eux ont été gravement blessés, sans que leur pronostic vital ne soit engagé, rapporte Ouest-France.

A l’origine de ces blessures, une bagarre qui a éclaté dans le foyer pour migrants, où la situation s’envenime depuis plusieurs jours. Des coups ont été échangés. Un homme a été blessé à l’aide d’un objet contondant ou un couteau. Selon le quotidien, une personne aurait reçu un coup de barre à mine sur la tête.

Locaux surpeuplés

Un nouvel incident alors que la situation se complique dans ce centre d’hébergement, surpeuplé. Depuis quelques jours, l’Etat a missionné une association pour tenter de désengorger les locaux (120 places), où 500 personnes cohabitent. La préfecture a assuré que dès cette semaine, une soixantaine d’entre elles seront réorientées dans d’autres structures d’accueil.