Nantes: Bars, ponton, piscine... Le bassin Saint-Félix entame sa mutation

URBANISME Nouvelles activités, projet urbain ambitieux. Le canal Saint-Félix se veut plus séduisant pour attirer les promeneurs…

Frédéric Brenon

— 

Le canal Saint-Félix à Nantes peut accueillir 50 bateaux de plaisance.
Le canal Saint-Félix à Nantes peut accueillir 50 bateaux de plaisance. — F.Brenon/20Minutes

Une page de l’histoire du bassin Saint-Félix se tourne ce lundi. Voilà plus de trente ans que le bateau Le Remorqueur était amarré à deux pas du stade Marcel-Saupin et de la gare SNCF. Des milliers de noctambules nantais ont fréquenté ce lieu festif un peu décrépi. Fermé en 2015, puis racheté par l’association Pick-Up production, le navire sera transféré sur le site des anciens abattoirs de Rezé. Il deviendra alors une « scène atypique » du projet culturel Transfert.

Le bateau Le Remorqueur avant son transfert à Rezé.
Le bateau Le Remorqueur avant son transfert à Rezé. - F.Brenon/20Minutes

Ce départ symbolise bien la mutation en train de s’opérer sur le bassin. A quelques mètres du Remorqueur, une barge-guinguette a fait son apparition il y a deux mois. Le Petit Baigneur connaît un joli succès grâce à sa salle couverte et à sa terrasse surplombant la confluence de l’Erdre. « Il y avait une attente pour une offre de ce type, estime Benoît Juguin, le gérant. Le site est superbe, bien placé, je pense qu’il y a un gros potentiel. »

La terrasse de la guinguette flottante Le Petit Baigneur.
La terrasse de la guinguette flottante Le Petit Baigneur. - F.Brenon/20Minutes

Une guinguette et une péniche-café

L’entrepreneur, qui accueille une « clientèle de tous âges » mêlant riverains, salariés du quartier et promeneurs, sera bientôt rejoint par un autre établissement flottant. Une péniche-café, baptisée La Drôle de barge, espère ouvrir sur le bassin avant fin juillet. Pour l’heure, l’ex-péniche Jolly Rogers, 80 ans au compteur, subit des travaux de réparation et d’aménagement aux chantiers de l’Esclain.

Deux bars, dont un de plein air, sont prévus sur l’embarcation de 38 m de long pouvant accueillir 200 personnes. « On veut en faire un endroit fun et convivial avec quelques concerts, des animations, des expos… », explique Joris Clavel, l’un des deux porteurs du projet initié il y a trois ans pour être une auberge de jeunesse

Une plage et une piscine ?

Mais ce n’est pas tout. Le bassin, qui abrite déjà cinquante navires et sera équipé d’un ponton supplémentaire en 2019, devrait subir une transformation plus ambitieuse encore d’ici une dizaine d’années. Exit les parkings à voitures, les quais pourraient être végétalisés et rendus aux piétons, selon les «grandes intentions» dévoilées par Nantes métropole et l’agence d’urbanisme TER. Une plage de sable et des équipements de loisirs sont envisagés. Une piscine flottante, dotée d’un ou deux bassins de plein air, est, elle aussi, à l’étude.

Vue du bassin Saint-Félix de sa plage et sa piscine éventuelles (dessin d'intention).
Vue du bassin Saint-Félix de sa plage et sa piscine éventuelles (dessin d'intention). - agence TER

« C’est une bonne surprise, ça donne envie », confie le propriétaire du Petit Baigneur, qui ne connaissait pas ces intentions urbaines avant de s’y installer. « On s’inscrit complètement dans cette dynamique de requalification, commente Joris Clavel. C’est un lieu méconnu, un peu dans son jus. Compte tenu du cadre, de la proximité de la gare, de la Cité des congrès, du Lieu unique, il y a beaucoup de choses à faire ici. »