Nantes: Des chambres d'hôtel uniques car décorées par des artistes

TOURISME Après les hôtels Cambronne et Okko, le Mercure du centre-ville propose à son tour une chambre insolite...

F.B.

— 

Elsa Tomkowiak dans la chambre d'artiste réalisée pour l'hôtel Mercure à Nantes.
Elsa Tomkowiak dans la chambre d'artiste réalisée pour l'hôtel Mercure à Nantes. — F.Brenon/20Minutes

Diffuser l’art un peu partout en ville, surprendre le visiteur jusque dans les hôtels. C’est l’objectif des chambres d’artistes initiées par le Voyage à Nantes. Après les hôtels Cambronne (une étoile) et Okko (quatre étoiles) il y a un an, un troisième établissement du centre-ville nantais ouvre ce mercredi une chambre unique en son genre.

Le Mercure a mis la suite n°342 à la disposition de la plasticienne Elsa Tomkowiak. Le résultat est un jeu de couleurs vives transposé sur des carrés de PVC répartis des murs au plafond. Nom du projet : Miranda F98181, en référence au code d’un pigment apprécié de l’artiste, « entre le saumon, le rose et l’orange ».

« Être immergé par la couleur »

« Je souhaitais qu’on puisse être immergé par la couleur. Apporter une masse colorée à la fois jubilatoire et très millimétrée », justifie Elsa Tomkowiak. « Quand on rentre, ça marque, se réjouit Laurent Strozyk, directeur du Mercure. Les clients recherchent de plus en plus des expériences hôtelières différentes. Je suis sûr qu’elle sera bien vendue. »

Ouverte sur réservation depuis les sites Internet du groupe Accor hôtels et du Voyage à Nantes, la nuitée coûtera 149 euros en moyenne. « Un tarif attractif pour que la suite reste accessible au plus grand nombre », indique le directeur de l’établissement, qui a financé l’œuvre d’art.

D’autres chambres vont suivre

La location des deux premières chambres d’artistes « marche très bien », assure le Voyage à Nantes. « Il y a des clients qui viennent spécifiquement pour l’une de ces chambres. Il y a aussi des habitués des hôtels qui découvrent la chambre avec surprise », commente Aurélie Peneau, directrice du développement touristique au Voyage à Nantes.

D’autres projets de chambres d’artistes sont dans les cartons. « On ne s’arrêtera pas à trois », confirme Aurélie Peneau. Des discussions sont notamment engagées avec les hôtels Radisson, Pommeraye, Duquesne et de France.

>> A lire aussi : Trois mois après l'incendie à la villa Cheminée, le gîte n'a toujours pas rouvert